© Destination Ontario

English

Art Public De Toronto

Toronto est un centre culturel réputé pour sa diversité dans tout le Canada. Ce qui est un peu moins connu, c’est l’ampleur et la variété des œuvres d’art public de la ville. Mais avec une nouvelle initiative, L’année de l’art public à Toronto 2021-2022, tout cela est en train de changer.

October 17, 2022



Premier jour

DU GRAFFITI À GRANDE ÉCHELLE - 10H00

AU CŒUR DE L’ART DE LA RUE DANS GRAFFITI ALLEY

La Graffiti Alley de Toronto prouve à quel point l’art de rue peut être exceptionnel. Dans cette ruelle cachée derrière Queen Street West (son nom exact est Rush Lane), vous verrez des murales colorées, certaines réalisées par des artistes renommés à Toronto. Parfait pour vos séances de photos!

Les murales apparaissent partout dans la ville, par exemple la murale Storytelling de 2021 sur Central Hospital Lane à Cabbagetown (à environ une demi-heure de transport en commun de Graffiti Alley). Il s’agit du premier “couloir de guérison” de la ville, avec une série de jardins médicinaux naturels et une peinture murale basée sur des histoires de guérison autochtones. Il fait également partie du projet Laneway, qui vise à transformer les espaces publics négligés de Toronto.

Œuvre d'art par Que-Rock, Photo par Katherine Fleitas

PROMENEZ-VOUS DANS KENSINGTON - 11H00

UN FESTIN POUR TOUS VOS SENS AU MARCHÉ KENSINGTON

Le marché de Kensington est plus qu’un simple marché, c’est un quartier! À quelques pas au nord de Graffiti Alley, le marché se trouve sur le territoire traditionnel des Haudenosaunee, des Mississaugas de la Première Nation de New Credit et des Hurons-Wendat. Vous remarquerez peut-être que cette origine se reflète par l’autre nom de la rue Queen, soit Ogimaa Mikana. Ce nom correspond au projet Ogimaa Mikana, qui vise à redonner les noms originaux de lieux Anishinaabemowin aux rues et aux chemins de Toronto.

Le quartier est devenu un marché au début des années 1900, lorsque des immigrants juifs se sont installés dans la région. Cette vague de migration a également donné naissance au quartier de la mode qui se trouve à proximité, marqué par le dé à coudre géant de l’artiste Stephen Cruise, “Uniform Measure/Stack”, à l’angle de Spadina et Richmond.

Aujourd’hui, le marché est une riche tapisserie de nombreuses cultures, un marché piétonnier en plein air rempli de produits délectables, de boutiques de vêtements vintage et de restaurants éclectiques. Un endroit populaire pour écouter de la musique en direct est le restaurant/bar appelé Supermarket.

Si vous avez envie de déguster l’une des meilleures cuisines chinoises du monde, rendez-vous à quelques minutes à l’est du plus grand quartier chinois d’Amérique du Nord. C’est un défilé de fruits, de légumes et d’herbes fraîches, et ses restaurants proposent de tout, des dim sum délectables aux délicieux dumplings. (Mother’s Dumplings est l’un des endroits les plus populaires).

Bien sûr, vous pouvez passer toute une journée dans le quartier de Kensington-Chinatown, pour l’art comme pour la gastronomie. Le Musée des beaux-arts de l’Ontario, situé sur la rue Dundas, n’est qu’à quelques minutes et abrite le célèbre Henry Moore Sculpture Centre. (Pour entrer littéralement dans l’œuvre de Moore, visitez le Grange Park tout proche, et glissez sur sa célèbre sculpture “Large Two Forms”). Le guide StrollTo du quartier vous donnera encore plus de raisons de prolonger votre séjour.

Photo gracieuseté de Kensington Market BIA

PARCOUREZ LE ROM (ROYAL ONTARIO MUSEUM) - 14H00

PRENEZ LA PROMENADE DES PHILOSOPHES JUSQU’AU MUSÉE ROYAL DE L’ONTARIO

Empruntez l’un des plus beaux sentiers de la ville, le Philosopher’s Walk, qui vous fera traverser l’Université de Toronto, en suivant le Taddle Creek, désormais souterrain. À la rue Bloor, faites le tour vers l’est jusqu’au Musée royal de l’Ontario. Le ROM est à juste titre l’un des musées les plus visités au Canada, avec de vastes galeries d’art, de culture du monde, et d’histoire naturelle. Plongez dans la galerie Daphne Cockwell, une exposition permanente consacrée à l’art et à la culture des Premières Nations. L’exposition contient plus de mille œuvres, allant de magnifiques canoës en écorce de bouleau au bonnet de guerre du chef sioux Lakota Sitting Bull.

La rue Bloor elle-même abrite le Mink Mile, ainsi nommé en raison de l’abondance de boutiques haute gamme. Mais le quartier est aussi un trésor de musées, d’expositions d’art et de centres culturels, tous situés à moins d’un kilomètre à pied (ou par un court trajet en métro). Pas étonnant qu’on l’ait surnommé le Corridor culturel de la rue Bloor.

Photo avec l'aimable autorisation du Musée royal de l'Ontario

L'HEURE DU SPECTACLE! - 20H00

PRENEZ VOTRE DOSE DE MUSIQUE DANS LES SALLES ICONIQUES KOERNER ET MASSEY HALL

Deux des meilleures salles de concert de la ville se trouvent à proximité du ROM: la superbe Koerner (à trois minutes de marche) et la légendaire Massey (à vingt minutes en métro). La Koerner a ouvert ses portes en 2009 et a reçu des éloges pour son acoustique et sa beauté. Il accueille des concerts de musique classique, de jazz, de pop et de musique du monde exceptionnels. Le Massey Hall, récemment rénové, date de 1894 et a vu défiler une liste incroyable d’artistes, de Maria Callas à Bob Dylan en passant par Glenn Gould et Bob Marley.

Lisa Sakulensky Photography

Deuxième jour

COMMENCEZ PAR LE LAC - 10H00

MÉDITATION AU JARDIN MUSICAL

Le captivant Toronto Music Garden vous permettra de commencer votre journée en toute tranquillité, au bord du lac. L’œuvre musicale qui l’a inspiré, la première suite pour violoncelle non accompagné de Bach, se reflète dans le jardin lui-même, avec chaque mouvement correspondant à une section différente.

Du calme du jardin à l’agitation de la ville – et à la couleur, grâce au Toronto Colour Walk, créé par la Toronto West BIA. Les bâtiments du centre-ville peuvent être gris, mais les éclats de couleur créés par des artistes donnent vie à la ville. Cette promenade autoguidée vous emmène à la rencontre d’une série de sculptures et de peintures murales, dont deux œuvres de Douglas Coupland ( et oui, Douglas Coupland, l’auteur de Generation X): l’amusante “Bobber Plaza” et “Superior”, inspirée du tableau “North Shore, Lake Superior, 1926” de l’artiste du Groupe des Sept Lawren Harris.

Photo publiée avec l'aimable autorisation de la ville de Toronto

DÉJEUNER À LESLIEVILLE- 13H00

HISTOIRE ET TENDANCES, DE LA DISTILLERIE À LESLIEVILLE

Deuxième arrêt: Dirigez-vous à l’est, vers Leslieville, un coin branché, et faites un arrêt en cours de route dans le Distillery District. Là, vous pourrez vous promener dans l’enclave réservée aux piétons, où vous trouverez des restaurants, des boutiques et des galeries, tous installés dans d’anciens bâtiments industriels victoriens. Continuez vers Leslieville, ainsi nommé en l’honneur du célèbre jardinier George Leslie, dont les pépinières du XIXe siècle s’étendaient sur 150 hectares. Des artefacts provenant des champs autour des rues Jones et Queen suggèrent que bien avant les fleurs et les fruits, les peuples autochtones campaient dans ou près de ce qui est maintenant le parc Leslie Grove. Aujourd’hui, le quartier a un air de village, décontracté et amusant, avec de nombreuses options pour les gourmands. Notez bien: Prenez le tramway de la Distillerie à Leslieville pour traverser le pont de la rue Queen sous lequel se trouve l’élégante installation artistique d’Eldon Garnet, “Time and a Clock”.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Leslieville BIA

MARCHEZ SUR LE DON - 15H00

MARCHEZ DANS LE DON RAVINE POUR DÉCOUVRIR LA FORÊT URBAINE ET LES SURPRISES SCULPTÉES

Toronto est une ville de ravins, un réseau de forêts urbaines idéal pour le vélo, la marche et l’observation occasionnelle d’animaux sauvages. Accédez au Lower Don Trail (une promenade de 4,7 kilomètres le long de la rivière Don) au pont de la rue Queen et dirigez-vous vers le nord. Vous passerez sous la magnifique arche du viaduc Prince Edward (mieux connu sous le nom de viaduc Bloor, rendu célèbre par le roman In The Skin of a Lion de Michael Ondaatje). Vous rencontrerez ensuite “Monsters for Beauty, Permanence, and Individuality”, des reconstitutions de gargouilles provenant de bâtiments historiques de Toronto. Ces sculptures saisissantes ont été créées par l’artiste cri Omaskêko Duane Linklater dans le cadre du programme d’art du Don River Valley Park. Une fois que vous aurez fait le plein d’énergie, rendez-vous au Danforth et à Greektown pour déguster d’alléchantes spécialités grecques.

"Monsters for Beauty, Permanence and Individuality" de Duane Linklater. Photo de Yuula Benivolski.

ASSISTER À UN SPECTACLE - 20H00

C’EST L’HEURE DE LA MUSIQUE… OU DE LA DANSE… OU DU THÉATRE.

Construit en tant que cinéma en 1919, le Danforth Music Hall, un endroit charmant, accueille des musiciens locaux et internationaux. Il présente des spectacles intimes (sa capacité est d’environ 1 400 personnes) et a une allure typiquement locale, bordé par Riverdale, une communauté verdoyante. Ou, si vous préférez les pièces de théâtre, faites un court trajet en tramway vers le sud pour vous rendre au Crow’s Theatre. Le Crow’s a ouvert ses portes en 2017 dans un élégant nouveau complexe doté d’un bar dans le hall. Depuis, il est rapidement devenu une destination culturelle prééminente avec un penchant pour les œuvres créatives, farouchement contemporaines (et fréquemment canadiennes).

Tramway Crowsnest, photo de Dahlia Katz

APERÇU DE VOTRE VOYAGE


Besoin d'une carte géographique?

Ce guide représente l’expérience d’un week-end et met en avant l’une des nombreuses destinations de la région. Pour suggérer une destination pour un futur guide, veuillez nous contacter.

Toutes les décisions rédactionnelles ont été prises à la seule discrétion du personnel de la Fête de la culture de l’Ontario. Ce guide a été rédigé par Li Robbins.


We acknowledge the support of the Government of Canada through the Federal Economic Development Agency for Southern Ontario.