Art Public de Toronto

© Destination Ontario

English

Art Public De Toronto

Toronto est un centre culturel réputé pour sa diversité dans tout le Canada. Ce qui est un peu moins connu, c’est l’ampleur et la variété des œuvres d’art public de la ville. Mais avec une nouvelle initiative, L’année de l’art public à Toronto 2021-2022, tout cela est en train de changer.

October 17, 2022



Premier jour

DU GRAFFITI À GRANDE ÉCHELLE - 10H00

AU CŒUR DE L’ART DE LA RUE DANS GRAFFITI ALLEY

La Graffiti Alley de Toronto prouve à quel point l’art de rue peut être exceptionnel. Dans cette ruelle cachée derrière Queen Street West (son nom exact est Rush Lane), vous verrez des murales colorées, certaines réalisées par des artistes renommés à Toronto. Parfait pour vos séances de photos!

Les murales apparaissent partout dans la ville, par exemple la murale Storytelling de 2021 sur Central Hospital Lane à Cabbagetown (à environ une demi-heure de transport en commun de Graffiti Alley). Il s’agit du premier “couloir de guérison” de la ville, avec une série de jardins médicinaux naturels et une peinture murale basée sur des histoires de guérison autochtones. Il fait également partie du projet Laneway, qui vise à transformer les espaces publics négligés de Toronto.

Œuvre d'art par Que-Rock, Photo par Katherine Fleitas

PROMENEZ-VOUS DANS KENSINGTON - 11H00

UN FESTIN POUR TOUS VOS SENS AU MARCHÉ KENSINGTON

Le marché de Kensington est plus qu’un simple marché, c’est un quartier! À quelques pas au nord de Graffiti Alley, le marché se trouve sur le territoire traditionnel des Haudenosaunee, des Mississaugas de la Première Nation de New Credit et des Hurons-Wendat. Vous remarquerez peut-être que cette origine se reflète par l’autre nom de la rue Queen, soit Ogimaa Mikana. Ce nom correspond au projet Ogimaa Mikana, qui vise à redonner les noms originaux de lieux Anishinaabemowin aux rues et aux chemins de Toronto.

Le quartier est devenu un marché au début des années 1900, lorsque des immigrants juifs se sont installés dans la région. Cette vague de migration a également donné naissance au quartier de la mode qui se trouve à proximité, marqué par le dé à coudre géant de l’artiste Stephen Cruise, “Uniform Measure/Stack”, à l’angle de Spadina et Richmond.

Aujourd’hui, le marché est une riche tapisserie de nombreuses cultures, un marché piétonnier en plein air rempli de produits délectables, de boutiques de vêtements vintage et de restaurants éclectiques. Un endroit populaire pour écouter de la musique en direct est le restaurant/bar appelé Supermarket.

Si vous avez envie de déguster l’une des meilleures cuisines chinoises du monde, rendez-vous à quelques minutes à l’est du plus grand quartier chinois d’Amérique du Nord. C’est un défilé de fruits, de légumes et d’herbes fraîches, et ses restaurants proposent de tout, des dim sum délectables aux délicieux dumplings. (Mother’s Dumplings est l’un des endroits les plus populaires).

Bien sûr, vous pouvez passer toute une journée dans le quartier de Kensington-Chinatown, pour l’art comme pour la gastronomie. Le Musée des beaux-arts de l’Ontario, situé sur la rue Dundas, n’est qu’à quelques minutes et abrite le célèbre Henry Moore Sculpture Centre. (Pour entrer littéralement dans l’œuvre de Moore, visitez le Grange Park tout proche, et glissez sur sa célèbre sculpture “Large Two Forms”). Le guide StrollTo du quartier vous donnera encore plus de raisons de prolonger votre séjour.

Photo gracieuseté de Kensington Market BIA

PARCOUREZ LE ROM (ROYAL ONTARIO MUSEUM) - 14H00

PRENEZ LA PROMENADE DES PHILOSOPHES JUSQU’AU MUSÉE ROYAL DE L’ONTARIO

Empruntez l’un des plus beaux sentiers de la ville, le Philosopher’s Walk, qui vous fera traverser l’Université de Toronto, en suivant le Taddle Creek, désormais souterrain. À la rue Bloor, faites le tour vers l’est jusqu’au Musée royal de l’Ontario. Le ROM est à juste titre l’un des musées les plus visités au Canada, avec de vastes galeries d’art, de culture du monde, et d’histoire naturelle. Plongez dans la galerie Daphne Cockwell, une exposition permanente consacrée à l’art et à la culture des Premières Nations. L’exposition contient plus de mille œuvres, allant de magnifiques canoës en écorce de bouleau au bonnet de guerre du chef sioux Lakota Sitting Bull.

La rue Bloor elle-même abrite le Mink Mile, ainsi nommé en raison de l’abondance de boutiques haute gamme. Mais le quartier est aussi un trésor de musées, d’expositions d’art et de centres culturels, tous situés à moins d’un kilomètre à pied (ou par un court trajet en métro). Pas étonnant qu’on l’ait surnommé le Corridor culturel de la rue Bloor.

Photo avec l'aimable autorisation du Musée royal de l'Ontario

L'HEURE DU SPECTACLE! - 20H00

PRENEZ VOTRE DOSE DE MUSIQUE DANS LES SALLES ICONIQUES KOERNER ET MASSEY HALL

Deux des meilleures salles de concert de la ville se trouvent à proximité du ROM: la superbe Koerner (à trois minutes de marche) et la légendaire Massey (à vingt minutes en métro). La Koerner a ouvert ses portes en 2009 et a reçu des éloges pour son acoustique et sa beauté. Il accueille des concerts de musique classique, de jazz, de pop et de musique du monde exceptionnels. Le Massey Hall, récemment rénové, date de 1894 et a vu défiler une liste incroyable d’artistes, de Maria Callas à Bob Dylan en passant par Glenn Gould et Bob Marley.

Lisa Sakulensky Photography

Deuxième jour

COMMENCEZ PAR LE LAC - 10H00

MÉDITATION AU JARDIN MUSICAL

Le captivant Toronto Music Garden vous permettra de commencer votre journée en toute tranquillité, au bord du lac. L’œuvre musicale qui l’a inspiré, la première suite pour violoncelle non accompagné de Bach, se reflète dans le jardin lui-même, avec chaque mouvement correspondant à une section différente.

Du calme du jardin à l’agitation de la ville – et à la couleur, grâce au Toronto Colour Walk, créé par la Toronto West BIA. Les bâtiments du centre-ville peuvent être gris, mais les éclats de couleur créés par des artistes donnent vie à la ville. Cette promenade autoguidée vous emmène à la rencontre d’une série de sculptures et de peintures murales, dont deux œuvres de Douglas Coupland ( et oui, Douglas Coupland, l’auteur de Generation X): l’amusante “Bobber Plaza” et “Superior”, inspirée du tableau “North Shore, Lake Superior, 1926” de l’artiste du Groupe des Sept Lawren Harris.

Photo publiée avec l'aimable autorisation de la ville de Toronto

DÉJEUNER À LESLIEVILLE- 13H00

HISTOIRE ET TENDANCES, DE LA DISTILLERIE À LESLIEVILLE

Deuxième arrêt: Dirigez-vous à l’est, vers Leslieville, un coin branché, et faites un arrêt en cours de route dans le Distillery District. Là, vous pourrez vous promener dans l’enclave réservée aux piétons, où vous trouverez des restaurants, des boutiques et des galeries, tous installés dans d’anciens bâtiments industriels victoriens. Continuez vers Leslieville, ainsi nommé en l’honneur du célèbre jardinier George Leslie, dont les pépinières du XIXe siècle s’étendaient sur 150 hectares. Des artefacts provenant des champs autour des rues Jones et Queen suggèrent que bien avant les fleurs et les fruits, les peuples autochtones campaient dans ou près de ce qui est maintenant le parc Leslie Grove. Aujourd’hui, le quartier a un air de village, décontracté et amusant, avec de nombreuses options pour les gourmands. Notez bien: Prenez le tramway de la Distillerie à Leslieville pour traverser le pont de la rue Queen sous lequel se trouve l’élégante installation artistique d’Eldon Garnet, “Time and a Clock”.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Leslieville BIA

MARCHEZ SUR LE DON - 15H00

MARCHEZ DANS LE DON RAVINE POUR DÉCOUVRIR LA FORÊT URBAINE ET LES SURPRISES SCULPTÉES

Toronto est une ville de ravins, un réseau de forêts urbaines idéal pour le vélo, la marche et l’observation occasionnelle d’animaux sauvages. Accédez au Lower Don Trail (une promenade de 4,7 kilomètres le long de la rivière Don) au pont de la rue Queen et dirigez-vous vers le nord. Vous passerez sous la magnifique arche du viaduc Prince Edward (mieux connu sous le nom de viaduc Bloor, rendu célèbre par le roman In The Skin of a Lion de Michael Ondaatje). Vous rencontrerez ensuite “Monsters for Beauty, Permanence, and Individuality”, des reconstitutions de gargouilles provenant de bâtiments historiques de Toronto. Ces sculptures saisissantes ont été créées par l’artiste cri Omaskêko Duane Linklater dans le cadre du programme d’art du Don River Valley Park. Une fois que vous aurez fait le plein d’énergie, rendez-vous au Danforth et à Greektown pour déguster d’alléchantes spécialités grecques.

"Monsters for Beauty, Permanence and Individuality" de Duane Linklater. Photo de Yuula Benivolski.

ASSISTER À UN SPECTACLE - 20H00

C’EST L’HEURE DE LA MUSIQUE… OU DE LA DANSE… OU DU THÉATRE.

Construit en tant que cinéma en 1919, le Danforth Music Hall, un endroit charmant, accueille des musiciens locaux et internationaux. Il présente des spectacles intimes (sa capacité est d’environ 1 400 personnes) et a une allure typiquement locale, bordé par Riverdale, une communauté verdoyante. Ou, si vous préférez les pièces de théâtre, faites un court trajet en tramway vers le sud pour vous rendre au Crow’s Theatre. Le Crow’s a ouvert ses portes en 2017 dans un élégant nouveau complexe doté d’un bar dans le hall. Depuis, il est rapidement devenu une destination culturelle prééminente avec un penchant pour les œuvres créatives, farouchement contemporaines (et fréquemment canadiennes).

Tramway Crowsnest, photo de Dahlia Katz

APERÇU DE VOTRE VOYAGE


Besoin d'une carte géographique?

Ce guide représente l’expérience d’un week-end et met en avant l’une des nombreuses destinations de la région. Pour suggérer une destination pour un futur guide, veuillez nous contacter.

Toutes les décisions rédactionnelles ont été prises à la seule discrétion du personnel de la Fête de la culture de l’Ontario. Ce guide a été rédigé par Li Robbins.


We acknowledge the support of the Government of Canada through the Federal Economic Development Agency for Southern Ontario.


Halton Hills

HALTON HILLS, GEORGETOWN ET GLEN WILLIAMS

Halton Hills est une communauté de villes, de hameaux et de villages le long de l’escarpement du Niagara, avec la rivière Credit qui serpente à travers les forêts, les plaines et les marais. L’abondante beauté naturelle et le charme des petites villes ont conquis le cœur des artistes, qui ont été nombreux à s’y installer.

16 novembre 2022



Jour 1

COMMENCEZ VOTRE JOURNÉE À VÉLO –10 H

LE CENTRE CULTUREL DE HALTON HILLS A TOUT POUR PLAIRE

La bibliothèque et le centre culturel de Halton Hills ont été désignés comme centre d’accueil pour les cyclistes et disposent de tout ce dont vous avez besoin pour mettre au point votre vélo et préparer votre visite. Le John Elliot Theatre se trouve dans le même complexe que la Helson Gallery, qui place l’ancienne structure de l’église congrégationaliste, avec ses plafonds voûtés et ses vitraux, résolument dans l’air du temps. C’est l’endroit idéal pour profiter des ateliers, des projets artistiques communautaires et des dernières œuvres d’artistes locaux.

Remplissez le panier de votre vélo de produits frais, de fromages et de pains provenant du marché des agriculteurs locaux dans le centre-ville de Georgetown. Le marché fermier se tient le samedi matin de juin à octobre.

DESCENDEZ LA RUE HISTORIQUE DE GUELPH –12 H

UNE RUE HISTORIQUE AVEC COLLATION ET REPAS

L’histoire du XIX e siècle vit ici au carrefour des catholiques français et de l’Église d’Angleterre : John’s United (années 1840 avec une forme néo-gothique rénovée), l’église Sacré-Cœur (1885), et l’église anglicane St. George’s (à l’origine une structure en bois en 1833 avant que la structure en pierre plus robuste ne la remplace en 1851).

Si vous avez faim, vous pouvez faire une tournée des cafés en chemin pour découvrir les meilleures terrasses de la rue historique. Mais gardez de la place, car votre prochain arrêt est parfait pour un pique-nique.

DÉAMBULEZ DANS LE PARC DOMINION GARDENS – 13 H

PROFITEZ DE L’AIR FRAIS DANS LE PARC DOMINION GARDENS.

L’entrepreneur William Bradley a fondé le jardin en 1928 et, en l’espace d’une décennie, les affaires étaient florissantes, avec des graines semées de la Colombie-Britannique à Terre-Neuve. Aujourd’hui, l’endroit demeure un hommage à sa place dans l’histoire locale. Le belvédère au cœur du jardin est un lieu de repos très apprécié, avec des parterres jumeaux de tulipes, jonquilles, lilas et forsythias entourant la structure.

VISITE DU TERRAIN DE LA MAISON HISTORIQUE DEVEREAUX –14 H 30

EN COUPANT À TRAVERS LA VILLE, VOUS TOMBEREZ SUR CETTE AGRÉABLE FERME DE STYLE VICTORIEN.

Bien que les terres agricoles environnantes aient été établies en 1829, ce n’est que dans les années 1850 qu’Elijah Devereaux, un membre de la milice locale, a construit la maison. Malheureusement, le bâtiment a fini par tomber en ruine, mais en 2007, des citoyens ont mené une collecte de fonds pour lui redonner son charme d’antan.

RANDONNÉE À TRAVERS SILVER CREEK –15 H 30

SI VOUS AVEZ ENVIE DE CONTINUER, LA ZONE DE CONSERVATION DE SILVER CREEK VOUS RÉSERVE UN BON DÉFI.

On y trouve des crêtes élevées, des plaines ouvertes, de basses terres marécageuses et plusieurs rivières. Vous remarquerez peut-être des vautours à tête rouge volant au-dessus de vos têtes et des truites nageant dans les eaux. Au cours de votre voyage, vous rencontrerez peut-être une cabane isolée sur ce qui était autrefois la ferme Fallbrook. La cabane actuelle a été construite en 2001, remplaçant l’originale datant des débuts du XIX e siècle.

Si toutes ces excursions vous ont fatigué, reposez-vous dans l’une des nombreuses chambres d’hôte locales avant la visite de Glen Williams le lendemain.

Photo Credit: Credit Valley Conservation

Jour 2

EXPLORER LE PARC GLEN WILLIAMS – 10 H

L’histoire du hameau connu sous le nom de Glen Williams est intimement liée à celle de Georgetown.

En 1825, le loyaliste de l’Empire-Uni Benajah Williams arrive dans la région qui deviendra Halton Hills. Benajah était le beau-frère de George Kennedy, et comme lui, il était industrieux et a établi plusieurs moulins.

Le village de Glen Williams, aussi petit soit-il, devait être autosuffisant à bien des égards. Si les villageois avaient besoin de quelque chose, ils devaient le faire eux-mêmes, et il en a été ainsi pour le parc Glen Williams. Comme pour ses autres espaces civiques, les habitants ont reconnu le besoin d’un lieu de rassemblement et ont défriché le terrain pour créer le parc en 1964. Aujourd’hui, c’est l’un des endroits préférés pour profiter de l’air frais et assister à une partie de balle molle.

RANDONNÉE SUR LE SENTIER DE LA VALLÉE DU CRÉDIT –10 H 30

ENVIE D’UNE PETITE RANDONNÉE?

Le parc Glen Williams permet aux visiteurs d’accéder facilement au sentier pédestre Credit Valley via le point d’accès Ainley Trail. Après un détour par les prairies de la communauté de Glen, explorez la région autour de la rivière Credit, qui regorge de végétation et de faune.

Les Wendats et les Mississaugas ont été les premiers à explorer les crêtes, les plaines et les rivières de la région, utilisant la rivière Credit pour faciliter le commerce et le transport. Lorsque les colons européens sont arrivés, ils ont exploité le courant de la rivière pour alimenter des moulins à plusieurs fins industrielles. Au cours de votre randonnée, vous apercevrez peut-être les ruines du moulin Barber, qui a été construit en 1854 et a été fermé un siècle plus tard.

À l’occasion de la Fête de la culture de l’Ontario 2019, la célébration First Steps along the Path a eu lieu ici. Le programme a reçu un prix de reconnaissance Spotlight pour avoir présenté un ensemble unique d’activités autour des thèmes du bien-être, du patrimoine local et de l’histoire autochtone. Les points forts de la programmation comprenaient une cérémonie autochtone de l’eau, des activités artistiques interactives, des promenades thématiques sur le sentier et la dégustation de cuisine autochtone traditionnelle.

VISITE DU CENTRE D’ART DE WILLIAMS MILL – 11 H

LE CENTRE CRÉATIF WILLIAMS MILL A D’ABORD ÉTÉ UNE SCIERIE, CONSTRUITE PAR BENAJAH WILLIAMS EN 1825.

La structure a été reconstruite en 1852, puis réaffectée plusieurs fois⎯⎯ elle est devenue une usine de bonneterie, une installation électrique et une usine de transformation de fruits. Aujourd’hui, c’est un centre pour artistes.

The Mill est un ensemble de studios d’artistes ouverts au public. Les artistes organisent régulièrement des cours de dessin, de sculpture, de musique et autres. Ne manquez pas de passer par Glen Williams Glass pour observer les artistes verriers à l’œuvre, et surveillez les événements communautaires et les célébrations qui ont lieu dans cet espace.

Si vous avez faim, allez dîner au Copper Kettle, qui se trouve à quelques pas. Vous trouverez également des options de sushis, de pâtes, de burgers et de crêpes dans les environs.

TOURNÉE DU PATRIMOINE DE LA VILLE – 12 H 30

LA DERNIÈRE ÉTAPE DE VOTRE VOYAGE COMMENCE À L’HÔTEL DE VILLE DE GLEN WILLIAMS.

La dernière étape de votre voyage commence à l’hôtel de ville de Glen Williams. En 1871, les dirigeants locaux ont créé ce lieu de rassemblement pour répondre aux besoins variés de cette petite communauté soudée. Le tout nouveau bâtiment était souvent loué pour des services religieux, des concerts et, à l’occasion, des pièces de théâtre. Lucy Maude Montgomery, l’autrice d’Anne aux pignons verts, vivait à proximité, à Norval, et y a présenté quelques spectacles à l’époque.

En partant de l’hôtel de ville, explorez les maisons patrimoniales de la région qui datent du milieu du XIX e siècle. Repérez la maison Charles Williams, la maison William-Holt, l’usine d’outils Williams Edge et la maison Forester. Ce ne sont pas des palais ou des usines massives, mais ces bâtiments étaient le cœur battant de Glen Williams à l’époque.

Et c’est ainsi que se termine votre petite excursion à Glen Williams. Vous pouvez explorer les autres villages et hameaux dans les collines ou vous asseoir sur les bancs près de l’église anglicane St. Alban the Martyr et regarder couler la rivière Credit.


VOTRE VOYAGE EN UN COUP D’ŒIL


VOTRE VOYAGE EN UN COUP D’ŒIL

This guide represents a weekend-long experience, highlighting one of the many wonderful destinations in the area. To suggest a destination for a future guide, please contact us.
All editorial decisions were made at the sole discretion of Ontario Culture Days staff. This guide was written by Li Robbins.


We acknowledge the support of the Government of Canada through the Federal Economic Development Agency for Southern Ontario.


Les Six Nations de la rivière Grand

Photo par Six Nations Tourism

English

Les Six Nations de la rivière Grand

Situé au sud de Brantford et longeant la rivière Grand, ce territoire du sud-ouest de l’Ontario regorge d’une histoire vieille de plusieurs milliers d’années. Les Six Nations de la rivière Grand sont la seule réserve du continent où toutes les nations Haudenosaunee vivent ensemble. La confédération Haudenosaunee (qui se traduit par “ils construisent des maisons”) est composée des nations Mohawk, Cayuga, Onondaga, Oneida, Seneca et Tuscarora. Ensemble, elles contribuent à la richesse des arts, des éléments naturels, de l’histoire et de l’héritage permanent de la réserve.

November 15, 2022



Day One

CHAPELLE ROYALE DE SA MAJESTÉ DES MOHAWKS – 10H00

AU-DELÀ DES VITRAUX

Lorsque vous arriverez pour la première fois à la Chapelle royale de Sa Majesté des Mohawks, vous verrez un joli bâtiment avec huit magnifiques vitraux. Mais au-delà de l’infrastructure et de la nature pittoresque qui l’entoure se cache une histoire qui s’étend sur 300 ans. Construite en 1785, c’est la plus ancienne église existante en Ontario. La chapelle propose des ateliers et des visites guidées à pied pour permettre aux visiteurs d’en apprendre plus sur l’histoire des Six Nations et leur relation avec les colonisateurs canadiens. Vous pouvez également en savoir plus grâce à des conférences menées par des membres de la communauté sur cette histoire complexe ainsi que sur les perspectives de réconciliation des membres de la communauté des Six Nations.

La chapelle royale de Sa Majesté des Mohawks. Crédit photo: Mark Burnham/ Six Nations Tourism

MOHAWK INSTITUTE RESIDENTIAL SCHOOL ET LE WOODLAND CULTURAL CENTRE – 12H00

APPRENDRE LA RÉCONCILIATION

Plongez dans une histoire importante en visitant le Mohawk Institute Residential School et le Woodland Cultural Centre. Le Centre a été créé en 1972 après la fermeture du pensionnat. Il s’agit aujourd’hui de l’une des installations les plus importantes au Canada gérées par les Premières Nations, avec plus de 50 000 articles dans sa collection et une bibliothèque de livres et de recherches exclusivement autochtones, et plus encore. Vous voulez en savoir plus? Réservez une présentation sur la vérité et la réconciliation pour mieux comprendre le dernier rapport d’étape et les 10 principes et 94 appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation. Le Centre propose également des visites virtuelles de l’ancien Mohawk Institute Residential School, qui fut en activité pendant 140 ans.

Ensuite, visitez le Burger Barn, un restaurant local, pour dîner. Ce restaurant est connu pour ses plats réconfortants et ses énormes portions. Il ressemble à une grange de l’extérieur, propose des galettes fraîches de 8 oz et une variété de hamburgers de différents styles, avec des garnitures comme le macaroni au fromage et le porc effiloché.

Woodland Cultural Centre. Photo credit: Woodland Cultural Centre

SERRE KAYANASE – 16H00

UNE VISITE HORTICOLES

La serre Kayanase, qui a maintenant 15 ans, se consacre à la restauration de la nature après la construction du Red Hill Valley Park. C’est l’endroit idéal pour en apprendre davantage sur la restauration écologique, et les méthodes traditionnelles de récolte et de plantation. La serre propose des plantes et des graines naturelles à acheter, comme des bergamotes sauvages et des jeunes arbres. Cet un endroit ouvert de façon saisonnière, alors tenez-en compte lors de votre visite.

Kayanase Greenhouse. Crédit photo: The Heart of Ontario

PARC CHIEFSWOOD – 17H00

UNE JOURNÉE DE JEU

Juste à côté de Kayanase se trouve le parc Chiefswood, connu pour ses sentiers forestiers, ses expositions historiques et ses activités de plein air. Réservez une expérience d’une journée ou d’une demi-journée pour découvrir la culture et l’art Haudenosaunee. Vous aimez le sport? Découvrez l’histoire du sport emblématique qu’est la crosse, et jouez-y vous aussi. Vous voulez comprendre comment la nourriture est récoltée de manière traditionnelle? Des expériences AR/VR sont disponibles pour en savoir plus sur les Trois sœurs. En soirée, terminez votre journée en pagayant ou en vous prélassant au bord de la Grand River. Saviez-vous que vous pouvez également passer la nuit au parc Chiefswood? Les hébergements vont des cabanes de différentes tailles au camping sous tente en passant par le glamping dans une Riverside Hut.

Parc Chiefswood. Crédit photo: Mark Burnham/ Six Nations

Day Two

Sentier des Six Nations – 10h00

PROFITER DE LA NATURE GRÂCE À UN SENTIER FORESTIER

Explorez la plus grande forêt carolinienne du sud de l’Ontario en parcourant le sentier des Six Nations. Le sentier convient à presque tout le monde et prend environ 15 minutes à parcourir. Une visite guidée vous aidera à en apprendre davantage sur les plantes naturelles de la région.

Sentier des Six Nations. Crédit photo: Mark Burnham/ Six Nations Tourism

SITE HISTORIQUE NATIONAL DE CHIEFSWOOD ; YAWÉKON – 11H00

LE PARADIS DES ARTISTES ET LES PLATS DE TOP CHEF

Visitez le site historique national de Chiefswood, construit au milieu des années 1800 pour le chef George Johnson. Le site est le lieu de naissance de la poétesse, interprète et auteure autochtone E. Pauline Johnson, également connue sous le nom de Tekahionwake. Sa poésie est reconnue pour sa forte représentation des femmes et des enfants autochtones. Parmi ses poèmes les plus remarquables, citons “A Cry from an Indian Wife”, sur la rébellion de Riel, et ” Ojitsoh “, sur une femme mohawk enlevée par un Huron.

Pour le déjeuner, essayez la cuisine haudenosaunee au Yawékon de Tawnya Brant. Brant est une chef locale et une ancienne concurrente de Top Chef Canada. Yawékon signifie “ça a bon goût” en mohawk, ce qui convient parfaitement à ce lieu de restauration particulier. Brant aime utiliser des ingrédients qu’elle a cultivés chez elle pour préparer des plats comme la soupe Three Sister et les gâteaux aux bleuets et de truite à la poêle Mohawk de la baie de Quinte.

Lieu historique national de Chiefswood. Crédit photo: The Heart of Ontario

ARTISANS DE SIX NATIONS – 14H00

BIJOUX FAITS À LA MAIN, ARTISANAT ET PLUS

Supportez les artisans des Six Nations en faisant vos achats localement. Sapling and Flint porte le nom des jumeaux nés de la fille de Skywoman, selon l’histoire de la création Ohswekén:’a – un nom approprié pour une boutique tenue par des sœurs jumelles! Leurs bijoux faits à la main sont en or, en wampum et en argent sterling. Les revenus collectés contribuent aux projets culturels des Six Nations. Vous trouverez des jupes et des pantalons en ruban ainsi que des couvertures réversibles en peluche chez GOTribalwear. Vous pouvez aussi vous rendre chez I&S Crafts and Supplies pour des bijoux faits main et des fournitures de perlage Delica.

Iroqrafts est le plus ancien et le plus grand magasin d’art et d’artisanat des Six Nations, avec un grand choix de produits. Vous y trouverez des créations locales, notamment des perles, des sculptures en stéatite, des mocassins et des carapaces de tortue. Des fourrures authentiques, des chapeaux en fourrure, des bottes, des peaux et des articles en cuir sont également disponibles à l’achat.

Iroqrafts. Crédit photo: The Heart of Ontario

Repas savoureux et bingo - 17h00

DÎNER ET JEUX – 17H00

Terminez la journée par un repas savoureux au Village Pizza and Wings. Le restaurant est connu pour ses – vous l’avez deviné – pizzas au four en pierre et ses ailes de poulet géantes. Les portions généreuses ne vous laisseront pas sur votre faim.

Ensuite, tentez votre chance et contribuez à la communauté avec le bingo des Six Nations. Participez aux sessions en matinée et en soirée où vous pourrez gagner des jackpots de plusieurs milliers de dollars. Six Nations Bingo fait don de 40 % de ses bénéfices annuels à des programmes communautaires éducatifs dans toute la région.


un aperçu de votre voyage


besoin d'une carte géographique?

Ce guide représente l’expérience d’un week-end et met en lumière l’une des nombreuses destinations merveilleuses de la région. Pour suggérer une destination pour un futur guide, VEUILLEZ NOUS CONTACTER.

La Fête de la culture de l’Ontario remercie ses partenaires touristiques Six Nations Tourism et The Heart of Ontario pour leur soutien et leur aide dans le cadre de cet article. Toutes les décisions rédactionnelles ont été prises à la seule discrétion du personnel de la Fête de la culture de l’Ontario. Ce guide a été rédigé par Ramona Leitao.


We acknowledge the support of the Government of Canada through the Federal Economic Development Agency for Southern Ontario.