Guelph

Parc Royal City à Guelph, avec la permission de Brandon Marsh Photography.

English

Guelph

Guelph est réputée pour ses festivals artistiques de renommée internationale, son centre-ville historique et ses magnifiques cours d’eau, les rivières Speed et Eramosa, ainsi que le lieu de naissance du célèbre poète John McCrae, qui a écrit “In Flanders Fields”. Oh, et sans oublier la bière. En effet, l’abondance d’excellentes bières artisanales a amené certains à déclarer que Guelph est une ville véritablement “brassicole”.

Le 5 août 2022



Premier jour

MUSÉE CIVIQUE - 11H00

L’HISTOIRE D’UNE VILLE

Ce musée est à ne pas manquer – il est situé à côté de la magnifique basilique de Notre-Dame, un exemple impressionnant du style néo-gothique de la haute époque victorienne qui rappelle une cathédrale médiévale française. Le musée raconte l’histoire de Guelph depuis bien avant la colonisation, (Guelph est construite sur les terres des peuples Anishinaabek), jusqu’à la fondation de la ville, à la vie contemporaine de cette communauté multiculturelle et dynamique. C’est un lieu d’apprentissage et de divertissement. Nombreux sont les enfants qui se régalent dans la galerie des familles, avec ses expositions amusantes et interactives.

Musée Civique. Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Brandon Marsh Photography.

PLACE DU MARCHÉ - 12H30

LA MAGIE SUR PLACE

Certaines places de ville ont une sorte de magie, et Market Square en fait définitivement partie. Jolie en hiver lorsque les patineurs sur glace la contournent, et charmante en été quand la patinoire se transforme en énorme pataugeoire. En toutes saisons, les bâtiments historiques en pierre calcaire en font un endroit agréable pour regarder les gens passer. Ce charme est en partie dû à sa conception: il s’agit d’une version moderne du quartier du marché original des années 1800. De plus, Market Square abrite l’impressionnant hôtel de ville de Guelph, des spectacles et des événements comme le festival de jazz annuel d’automne. De plus, les restaurants du centre-ville, situés à quelques pas, vous permettront de découvrir de nombreux plats savoureux. (Quelques endroits à ne pas manquer: Planet Bean Coffee, Eric the Baker, La Cucina, Eat Thai, et Rise and Shine Island Flavour). Guelph, il faut le noter, ne plaisante pas en matière de gastronomie! Ce n’est pas surprenant compte tenu de ses racines agricoles et de son ouverture à la diversité culinaire.

Place du Marché. Musée Civique. Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Brandon Marsh Photography.

LE JUNCTION & SUNNEY ACRES; LE WARD & ST. GEORGES - 14H30

LE JUNCTION ET LE WARD

Deux des quartiers les plus intrigants de Guelph sont adjacents au centre-ville. À l’est, il y a St. Patrick’s Ward et St. Georges (parfois appelé simplement “The Ward”) avec une architecture allant des bungalows datant de la guerre mondiale aux majestueuses maisons victoriennes. C’est également dans ce quartier que se trouve le Guelph Little Theatre, qui fait honneur à son slogan: un petit théâtre avec de grandes productions. Le GLT a également une longue histoire, puisqu’il offre des spectacles exceptionnels aux amateurs de théâtre depuis 1935. Ensuite, dirigez-vous vers l’ouest, vers le quartier Junction & Sunny Acres, la partie “Junction” du nom étant un clin d’œil à l’ancien chemin de fer Guelph Junction. Vous pourrez assister à une célébration vivante de l’histoire ferroviaire locale grâce à “Blossom Junction”, un train entièrement composé de fleurs. Ne manquez pas non plus le Heritage Hall tout proche, qui abrite notamment la Guelph Black Heritage Society. Il a été construit par des personnes fuyant l’esclavage et arrivant par le Chemin de fer clandestin (Underground Railroad). Consultez le calendrier de la Heritage Society pour en savoir plus sur les événements qui présentent cette histoire par le biais de la musique, des mots et plus encore.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Brandon Marsh Photography.

LE CENTRE RIVER RUN - 19H30

ARTS SUR LA RIVIÈRE

Le River Run est le principal centre des arts de la scène de Guelph, merveilleusement situé sur le bord de la rivière Speed. L’entrée à elle seule vaut la peine d’être visitée avec son mur de cuivre, une création de l’artiste de Guelph Peter Johnston, et qui retrace l’histoire de ceux qui ont vécu le long de la rivière depuis ses débuts. Le centre a ouvert ses portes en 1997, mais auparavant, la patinoire de vitesse qui y était installée offrait également un divertissement à part entière. Il fut un temps où les orchestres jouaient de gracieuses valses pendant que les patineurs la contournaient. Aujourd’hui, le River Run Centre est l’endroit où l’on peut assister à une gamme complète d’arts du spectacle, y compris des concerts, des comédies musicales, des pièces de théâtre, de la danse et des spectacles destinés à toute la famille.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Dean Palmer.

Deuxième jour

L'ARBORETUM - 10H30

UN MONDE D’ARBRES

Ouvert de l’aube jusqu’au coucher du soleil, l’Arboretum est une salle de classe vivante pour les étudiants et professeurs de l’Université de Guelph, mais c’est aussi un lieu de détente pour tous. Les vastes jardins, forêts et sentiers comprennent des collections thématiques comme Native Trees of Ontario, axée sur la conservation des plantes ligneuses autochtones de la province. Et le “Monde des arbres” c’est vraiment cela – plus de 400 espèces d’arbres et d’arbustes qui permettent de comparer les similitudes et les différences des plantes ligneuses de l’hémisphère nord. Il y a de nombreuses possibilités de sentiers de randonnée, notamment le Trillium, une boucle qui traverse dix collections de plantes, et le Mtigwaaki, conçu en collaboration avec des aînés anishinaabe, des détenteurs de connaissances et des scientifiques de l’environnement pour expliquer la forêt d’un point de vue anishinaabek.

Arboretum, UofG

GALERIE D'ART DE GUELPH - 12H00

ART DANS LA GALERIE, ART DANS LE JARDIN

L’AGG est l’une des plus importantes galeries et l’un des plus grands parcs de sculptures au Canada, donc naturellement vous devrez visiter les deux. La seule question est de savoir par où commencer, à l’intérieur ou à l’extérieur? Le parc de sculptures Donald Forster est le plus grand parc de sculptures d’une galerie publique au Canada, avec des œuvres variées de sculpteurs canadiens et internationaux. À l’intérieur, l’accent est mis sur l’art autochtone et l’art canadien contemporain, notamment une collection unique de dessins inuits. Ne manquez pas la collection d’argenterie canadienne contemporaine, la seule du genre dans une galerie publique au Canada, et une vitrine de premier ordre de l’art de l’orfèvrerie.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Galerie D'Art du Guelph

MAISON MCCRAE - 14H00

“LES ALOUETTES, QUI CHANTENT ENCORE BRAVEMENT…”

Au champ d’honneur, les coquelicots s’envolent… Il n’y a pas de poème canadien plus célèbre de la première guerre mondiale – ou même de tous les temps! Le poète, médecin et soldat John McCrae l’a écrit après la mort d’un jeune ami dans le sillage de la bataille d’Ypres, en Belgique, en 1915, sans connaître l’impact incroyable que son poème aurait. Les coquelicots rouges en sont venus à symboliser les soldats morts pendant cette guerre – y compris McCrae lui-même. La maison McCrae est le chalet en pierre où cet homme extraordinaire est né en 1872, et elle offre aux visiteurs la possibilité d’en apprendre davantage sur l’homme derrière le poème, de sa vie familiale à ses nombreuses réalisations médicales et militaires.

La photo de la maison McCrae est une gracieuseté de Brandon Marsh Photography.

ROYAL CITY PARK - 15H00

RÉFLEXION AU BORD DE LA RIVIÈRE

À cinq minutes de marche de la maison McCrae, vous arriverez au Royal City Park, un endroit de recueil idéal pour réfléchir à tout ce qui s’est passé auparavant. L’espace du feu sacré situé ici a été créé par les peuples autochtones locaux et est utilisé pour des rassemblements spirituels de prière, de gratitude et de guérison personnelle. Parcourez le sentier récréatif de près de cinq kilomètres du parc pour découvrir une autre façon de profiter de la tranquillité des berges de la rivière.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Brandon Marsh Photography.

BRASSERIES ARTISANALES DE GUELPH - 18H30

GUELPH, UNE BRASSERIE PLEINE D’ENTRAIN

Certaines personnes de Guelph disent que “la bière a construit cette ville”, étant donné l’importance des premières brasseries pour le développement commercial de la ville. La plus célèbre est sans doute la Sleeman Breweries, qui date de la fin du XIXe siècle. Aujourd’hui, Guelph est réputée pour sa bière artisanale, et vous trouverez sans doute de nouveaux favoris à travers la ville, notamment Brothers Brewing Company, Royal City Brewing Company, Fixed Gear, et la plus ancienne microbrasserie indépendante du Canada, Wellington Brewery, qui accueillent tous chaleureusement les visiteurs. Et si la bière n’est pas votre truc, ne vous inquiétez pas, Guelph abrite également deux distilleries – Spring Mill Distillery et Dixon’s Distilled Spirits. À la vôtre!

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de la Wellington Brewery.

APERÇU DE VOTRE VOYAGE


BESOIN D'UNE CARTE GÉOGRAPHIQUE?

Ce guide représente l’expérience d’un week-end, et met en lumière l’une des nombreuses et merveilleuses destinations de la région. Pour suggérer une destination pour un futur guide, veuillez . Nous contacter.

Toutes les décisions rédactionnelles ont été prises à la seule discrétion du personnel de la Fête de la culture de l’Ontario. Ce guide a été rédigé par Li Robbins.


We acknowledge the support of the Government of Canada through the Federal Economic Development Agency for Southern Ontario.


Peterborough

Peterborough

Peterborough est construite sur les berges de la rivière Otonabee, d’abord connue sous le nom de Nogojiwanong, qui signifie en ojibwa “endroit à la fin des rapides”. L’Otonabee (ou Odenabe, “rivière qui bat comme un cœur”) n’est pas le seul cours d’eau à sillonner la ville: un canal (faisant partie de la voie navigable Trent-Severn) et un ruisseau (Jackson Creek) la traversent également. Ainsi, la culture de Peterborough est intrinsèquement liée à ce cadre unique et saisissant.



Premier jour

LE MUSÉE CANADIEN DU CANOT - 10H00

UN CANOË À CHAQUE COIN DE RUE
Vous savez que vous êtes à Peterborough lorsque vous apercevez un canoë à presque tous les coins de rue. Certains sont terrestres, comme l’installation artistique Jiimaan’ndewemgadnong – The Place Where the Heart of the Canoe Beats, (l’endroit où bat le cœur du canoë), à l’angle des rues King et Water, par l’artiste anishinaabe Tia Cavanagh.

Mais il n’y a pas de meilleur endroit pour comprendre l’importance de cet objet que le Musée canadien du canot. Il s’agit de la plus grande collection d’embarcations à rames au monde, remplie de magnifiques canoës et kayaks historiques. La collection s’étend des énormes pirogues des Premières Nations du Nord-Ouest du Pacifique aux canoës d’écorce des Béothuks de Terre-Neuve. En 2023, le musée est prêt à s’agrandir dans un nouvel emplacement et un nouveau bâtiment sur l’eau, avec davantage d’expositions reflétant ses relations de collaboration entre les peuples autochtones et non autochtones.

QUARTIER DES CAFÉS DE HUNTER STREET - 12H00

LA VIE DE CAFÉ, À LA MANIÈRE DE PETERBOROUGH

Peterborough est une petite ville, avec une population d’un peu plus de 84 000 habitants. Mais elle peut se vanter d’avoir un quartier avec plusieurs cafés très dynamiques le long de Hunter Street West. Il s’agit de deux rues où l’on trouve des bars, des cafés et des boutiques, dont The Only Café, perché au bord de Jackson Creek. The Only est une institution connue pour ses excellents sandwichs, son décor excentrique, et comme un lieu de rassemblement privilégié pour tout le monde, allant des étudiants aux politiciens. Un autre favori de longue date est le Black Honey Bakery, un café accueillant et confortable qui propose des brunchs savoureux et des options végétaliennes. Côté shopping, rendez-vous dans les rues Hunter et George pour trouver des vêtements branchés (S.O.S. – Save Our Soles), des vêtements de marque locale “Ptbo Northern Originals” (Flavour), ou des bijoux et cadeaux artisanaux (Hi Ho Silver).

Photo gracieuseté de Peterborough DBIA.

HUTCHISON HOUSE - 13H00

VOYEZ COMMENT VIVAIENT LES COLONISATEURS

Retournez dans le passé à Hutchison House, à quelques pas de Hunter Street. Les habitants ont construit la maison en 1837 pour inciter le premier médecin résident de Peterborough, le docteur John Hutchison, à rester dans les environs – ils ont réussi. Aujourd’hui, la maison est remplie d’instruments médicaux, de livres et de meubles de l’époque. Le musée possède également des souvenirs appartenant au cousin du bon docteur, Sir Sandford Fleming, célèbre ingénieur, scientiste et inventeur. La conception par Fleming d’un précurseur du patin à roues alignées est l’un des nombreux objets charmants en exposition. En été, prenez le thé sur la terrasse; en hiver, sirotez-le près de l’âtre ouvert dans la cuisine de la maison Hutchison.

LIFT LOCK - 14H00

LE PLUS GRAND ASCENSEUR À BATEAUX DU MONDE

Merveille d’ingénierie, le Lift Lock est la plus grande écluse à ascenseur hydraulique au monde et est conçu pour soulever des bateaux de près de vingt mètres. Le Lift Lock Visitor Centre explique comment elle fonctionne et répond à toutes vos questions sur la voie navigable Trent-Severn (le canal de 386 kilomètres de long qui relie le lac Ontario à la baie Georgienne).

Vous voulez entrer dans les coulisses de l’écluse ascenseur? Une croisière en bateau Lift Lock vous permet d’avoir une vue d’ensemble de l’écluse. Ou, pour une expérience à couper le souffle, apportez votre propre kayak ou canoë et participez à l’événement annuel Lock ‘n’ Paddle.

En hiver, patinez sur le canal sous la puissante écluse. En été, pique-niquez sur les berges du canal.

Photo gracieuseté de Peterborough & the Kawarthas Economic Development. Photo par Justen Soule.

GALERIE D'ART DE PETERBOROUGH - 15H00

ART CONTEMPORAIN SUR LE (PETIT) LAC

Située au sud du centre-ville sur le Petit Lac, l’AGP est un petit bijou d’art contemporain. Sa collection permanente comprend des œuvres d’artistes autochtones régionaux importants (Mary Anne Barkhouse, Michael Belmore), ainsi que des artistes provenant de plus loin (Daphne Odjig, Carl Beam, Jane Ash Poitras et Rebecca Belmore). Pendant que vous y êtes, passez à la boutique de la galerie pour y trouver des objets d’art et d’artisanat régionaux uniques, ainsi que des objets amusants pour les enfants. Pour un après-midi d’été tranquille, ne manquez pas de déguster la crème glacée au bord de la rivière au Silver Bean, un chalet situé à 10 minutes à pied au nord de la galerie.

PETERBOROUGH CULINAIRE - 18H00

VIN, REPAS ET PROMENADE DANS L’OTONABEE

L’excellence et la diversité sont les marques des atouts culinaires de la ville, par exemple la cuisine mexicaine de La Hacienda (et le mercado adjacent), la cuisine vietnamienne de Hanoi House (et les huîtres) et Fresh Dreams (tapas espagnoles traditionnelles). Tous sont situés autour de Hunter Street West, non loin du sentier magnifiquement aménagé du Millennium Park. Une randonnée facile après le repas le long de l’Otonabee, qui comprend des sculptures et une exposition retraçant l’histoire autochtone et de la colonisation de la ville.

Photo gracieuseté de Peterborough DBIA.

SPECTACLES EN DIRECT - 21H00

DU BLACK HORSE AU RED DOG – DE LA MUSIQUE POUR TOUS!

Peterborough est une ville qui aime la musique, et deux de ses établissements renommés sont The Black Horse (jazz et blues) et la Historic Red Dog Tavern (reggae, rock et hip hop). Oui, le mot “historique” fait partie du nom officiel de l’établissement, qui a ouvert ses portes en tant qu’hôtel en 1883 et s’est ensuite transformé en “établissement de la musique en direct”. Plus d’un musicien légendaire (Neil Young, Ronnie Hawkins, Jeff Healey) a joué au Red Dog, une tradition qui se poursuit aujourd’hui avec des groupes locaux de renommée nationale et des étoiles montantes.

Photo gracieuseté de Peterborough DBIA.

Deuxième jour

UN ALLER-RETOUR DE NOGOJIWANONG À PETERBOROUGH

CONNEXION AUTHENTIQUE AVEC LA TERRE, L’EAU ET LES GENS – 10H00

Peterborough est connue sous de nombreux noms: The ‘Boro, The Patch, Ptbo, Electric City, et de plus en plus par son nom original Ojibwe, Nogojiwanong. Pour mieux comprendre la culture autochtone, dirigez-vous à 30 minutes de route en direction nord vers la Première Nation de Curve Lake. En chemin, profitez de la vue panoramique sur la rivière pendant la majeure partie du trajet.

Vous y trouverez le Whetung Ojibwa Centre et le Curve Lake Cultural Centre. Le centre culturel de Curve Lake se consacre à la préservation des traditions et des cérémonies au sein de la communauté. Plongez dans l’histoire et la culture de ce peuple, les Michi Saagiig Anishnaabeg, et découvrez leur langue, leur géographie, leur histoire et leurs traditions.

Deux minutes plus loin sur la même route, le Whetung Ojibwa Centre propose une collection spectaculaire d’artisanat et d’objets d’art autochtones provenant de la Première Nation de Curve Lake et d’à travers le reste du Canada. En plus de la boutique, il y a aussi un musée avec des mâts totémiques, des coiffes, des mocassins, des attrape-rêves et plus encore, le tout dans un bâtiment de 10 000 pieds carrés. Ce centre est ouvert sept jours sur sept, et si vous êtes dans la région à la fin de l’été, vous êtes invités à assister au Pow Wow annuel.

LAKEFIELD - 13H30

PRENEZ LA ROUTE PANORAMIQUE DE LA RIVIÈRE POUR RETOURNER À LAKEFIELD.

Peterborough jouit d’une proximité enviable avec de beaux lacs et de charmantes villes. Lors de votre retour, arrêtez-vous dans la petite ville de Lakefield, qui se trouve entre le lac Katchewanooka et l’Otonabee. Lakefield a une grande tradition littéraire: les auteurs Susanna Moodie, Catherine Parr Traill et Margaret Lawrence y ont tous élu domicile. Cette histoire locale en fait un lieu logique pour le festival littéraire annuel de Lakefield, qui se tient en juillet. Quelques endroits populaires à considérer pour diner: Le pub Canoe & Paddle, le Cassis Bistro (restaurant gastronomique) et The Nutty Bean, qui possède “la meilleure véranda” de la ville.

Photo gracieuseté de Peterborough & the Kawarthas Economic Development. Photo par Justen Soule.

MUSÉE ET ARCHIVES DE PETERBOROUGH - 15H00

En arrivant à l’extrémité nord de Peterborough, vous trouverez le Peterborough Museum and Archives, un musée familial qui raconte l’histoire locale. Des premières communautés autochtones à la première vague d’immigration irlandaise, en passant par l’essor et le déclin de la ville en tant que ville industrielle et au-delà, leur collection retrace toute cette histoire.

Pour un déjeuner matinal, promenez-vous dans l’East City. Un autre endroit de choix: Ashburnham Ale House, pour des bières locales et une cuisine de pub haut de gamme.

JACKSON PARK - 16H30

UNE FORÊT DANS LA VILLE – UN PAYSAGE DU PATRIMOINE CULTUREL

Jackson Park est l’un des rares parcs de l’Ontario à abriter une forêt ancienne et à avoir été récemment désigné paysage du patrimoine culturel. Pourtant, il n’est qu’à cinq minutes de route de Hutchison House. Promenez-vous autour de l’étang, un lieu de prédilection pour les oiseaux aquatiques et ceux qui souhaitent les photographier. Faites une pause sur le pont pagode de 1894 qui a été restauré. Vous pouvez aussi emprunter le sentier de Jackson Creek, long de 4,2 kilomètres, dont les eaux tumultueuses vous serviront de bande sonore pour la marche, le vélo ou le ski de fond – le club nordique de Peterborough entretien des pistes de ski classiques. Omemee (ville natale de l’auteur-compositeur Neil Young) est également une destination favorite des cyclistes. Le trajet aller-retour de 44 kilomètres vous fera passer par le pont à chevalets de Doube et vous offrira une vue spectaculaire sur la vallée de Buttermilk.

CENTRE DES ARTS DU SPECTACLE DE MARKET HALL - 19H00

AU MARCHÉ POUR LA MUSIQUE, LE THÉÂTRE OU LA DANSE

Situé sous la tour de l’horloge de Peterborough, le Market Hall est connu pour ses représentations théâtrales et musicales, mais c’est aussi un centre communautaire dynamique où se déroulent des débats politiques et plus encore. Spacieux mais toujours intime, il a parcouru un long chemin depuis son époque de marché alimentaire au XIXe siècle. Assistez à un spectacle tout en vérifiant par vous-même la théorie locale que le Market Hall, magnifiquement restauré, n’a aucune mauvaise place dans toute la salle.

Le Market Hall Performing Arts Centre. Photo par Bradley Boyle.

VOUS VOULEZ FAIRE UN DÉTOUR ?

ZONE DE CONSERVATION DES GROTTES DE VARSOVIE

L’aire de conservation des grottes de Varsovie, aussi connue sous le nom de Warsaw, (à vingt minutes en voiture de Lakefield) répondra à toutes vos envies de plein air, avec des sentiers de randonnée pédestre, du camping, de la pagaie, de la pêche ou de la natation sur l’Indian River. Vous pouvez même faire de la spéléologie dans les sept grottes du même nom, qui se sont formées à la fin de la dernière période glaciaire.


UN APERÇU DE VOTRE VOYAGE


BESOIN D'UNE CARTE GÉOGRAPHIQUE?

Ce guide représente l’expérience d’un week-end et met en lumière l’une des nombreuses destinations merveilleuses de la région. Pour suggérer une destination pour un futur guide, VEUILLEZ NOUS CONTACTER.

La Fête de la culture de l’Ontario remercie ses partenaires touristiques pour leur soutien et leur aide dans le cadre de cet article. Toutes les décisions rédactionnelles ont été prises à la seule discrétion du personnel de la Fête de la culture de l’Ontario. Ce guide a été rédigé par Li Robbins.


We acknowledge the support of the Government of Canada through the Federal Economic Development Agency for Southern Ontario.


Owen Sound, Chemin vers la Liberté

Photo par Melissa Crannie

English

OWEN SOUND, CHEMIN VERS LA LIBERTÉ

Ce n’est pas sans raison qu’on a surnommé Owen Sound “la ville scénique”. Située à l’embouchure des rivières Pottawatomi et Sydenham, elle jouit d’un emplacement magnifique. Elle abrite également une histoire fascinante en tant que “station” la plus au nord du chemin de fer clandestin (Underground Railroad), qui a permis à plusieurs personnes d’échapper à l’esclavage après son abolition par l’Empire Britannique en 1834. Assurez-vous de prendre le temps d’explorer les musées de la ville, de déguster ses plats gastronomiques et de découvrir la grande scène musicale de Sound. C’est une petite ville, mais elle a une grande personnalité.

November 10, 2022



VISITE DU QUARTIER OUEST - 10H00

DU COIN DU SALUT AU COIN DE LA DAMNATION

Owen Sound est très facile à parcourir à pied. Commencez par un café dans le côté est (Frogs Pond et Birgit’s Bakery Café, entre autres), en vous promenant aux intersections aux noms célèbres: Salvation Corners (plusieurs églises) et Damnation Corners (fameuses tavernes d’autrefois). Dirigez-vous vers l’ouest pour vous plonger dans l’histoire et l’architecture. Le West Side Tour compte plus d’une douzaine d’arrêts, dont la fonderie Kennedy, un atelier d’usinage qui fabriquait des propulseurs de navires pendant la Seconde Guerre mondiale et qui était l’une des nombreuses entreprises d’Owen Sound à employer des travailleurs Noirs. Molock House était la maison de Francis Ebenezer Molock, qui s’est échappé de l’esclavage avec l’aide de la célèbre Harriet Tubman, conductrice du chemin de fer clandestin. Une des premières congrégations de ce qui est aujourd’hui connu sous le nom de British Methodist Episcopal Church a organisé le premier pique-nique d’émancipation d’Owen Sound, une tradition qui se perpétue encore aujourd’hui. En ce qui concerne l’architecture, ne manquez pas la maison Wilkinson, restaurée dans sa beauté Arts & Craft, ainsi que des exemples remarquables de maisons de style néo-Queen Anne.

Visite du West Side. Photo par Colin Field.

UNE MUNIFICENCE DE MUSÉES – 12H00

DES RACINES ET DES AILES

Il est indéniable qu’Owen Sound, construit le long de l’escarpement du Niagara dans la péninsule de Bruce, possède une beauté naturelle unique, notamment les quatre superbes chutes d’eau dans la région. Mais il y a aussi des merveilles humainement créées, comme en témoignent les excellents musées et galeries qui s’efforcent de raconter les histoires des gens de la région. Il y a par exemple l’histoire de l’as de l’aviation la plus célèbre du Canada, racontée au Billy Bishop Home & Museum. Il y a aussi l’histoire des diverses cultures du comté de Grey: le Grey Roots Museum & Archives commémore les luttes et les victoires de la communauté Noire de la région. Et il y a l’histoire de Tom Thomson. La galerie d’art Tom Thomson rend hommage à cet artiste emblématique (qui a grandi au nord d’Owen Sound) et présente une collection d’artistes contemporains qui s’intéressent au paysage, comme l’a si bien fait Tom Thomson lui-même.

Grey Roots Museum & Archives. Photo courtoisie de Grey Roots Museum & Archives.

PARC HARRISON - 15H00

MARCHEZ SUR LE SENTIER DE LA LIBERTÉ

Le Freedom Trail du parc Harrison est, au sens propre comme au sens figuré, une façon émouvante d’explorer une partie de l’histoire des premiers habitants Noirs du comté de Grey. Il s’agit d’un sentier autoguidé de dix kilomètres relié aux anciennes personnes victimes de l’esclavage qui ont vécu et travaillé dans la région. Visitez le Black History Cairn, conçu par Bonita Johnson de Matteis, une artiste locale qui est elle-même descendante de personnes ayant échappé à l’esclavage. Le cairn retrace certains des chemins que les gens ont été forcés de prendre pour entrer dans l’esclavage, et d’autres qu’ils ont cherché à prendre pour en sortir. Parmi les détails, on trouve des fenêtres inspirées de l’église Little Zion (la première église Noire d’Owen Sound). En août, les visiteurs ne voudront pas manquer le festival et le pique-nique annuels d’Emancipation, organisés chaque été depuis 1862 pour marquer l’anniversaire de la loi d’abolition de l’esclavage de 1834. Cette loi a aboli l’esclavage dans la plupart des colonies britanniques, libérant ainsi les Africains asservis dans un certain nombre de pays, dont le Canada. Il s’agit d’un événement spécial: on pense notamment qu’il s’agit du plus ancien festival de l’émancipation en Amérique du Nord. Le parc Harrison lui-même a été qualifié de “joyau de la couronne” d’Owen Sound, avec ses 40 hectares de ruisseaux, de forêts, de jardins et de terrains de jeux. Les visiteurs pourront se promener le long de la rivière ou même y pagayer, et peut-être s’arrêter au restaurant Harrison Park Inn, un incontournable de la région.

Cairn de l'histoire des Noirs. Crédit photo : Melissa Crannie.

MUSIQUE - 19H00

SOUNDS IN THE SOUND

Owen Sound est connu pour sa scène musicale dynamique, allant de la musique classique (en tant que siège de l’Orchestre symphonique de la Baie Georgienne) au folk, au blues, au jazz et au rock. Les soirées open-mic et les cercles d’auteurs-compositeurs sont des activités courantes en ville, alors allez voir des endroits comme Heartwood Hall, Harmony Centre, The Pub et Jazzmyn’s – ces deux derniers étant également des endroits populaires pour dîner. Bien sûr, si vous voulez considérer une gamme complète d’options culinaires à Owen Sound, visitez les établissements “Savour Owen Sound”. Ils en valent le détour à tout moment de l’année, bien que le célèbre festival annuel Savour, qui dure un mois et qui est de grande renommée, est un événement à ne pas manquer. Quoi qu’il en soit, les restaurants d’Owen Sound ont pour but de satisfaire le gastronome qui sommeille en vous grâce à des délices hyperlocaux.

Harmony Centre. Crédit photo : Ed Matthews

DÉTOUR

TOMBEZ POUR LES CHUTES D’OWEN SOUND

Lorsqu’il s’agit de chutes d’eau, l’Ontario est à juste titre réputé pour les majestueuses chutes du Niagara, mais Owen Sound revendique également ce titre, grâce à l’escarpement rocheux du Niagara. Les chutes Inglis sont peut-être les plus spectaculaires des quatre chutes de la région, surtout en hiver lorsque les formations complexes de glace charment les raquetteurs et les amateurs de ski de fond. La jolie petite chute de Weavers Creek est accessible à partir de l’extrémité sud du parc Harrison – les aventuriers peuvent même faire de la randonnée ou de la raquette de là jusqu’aux chutes Inglis, à seulement deux kilomètres et demi sur le sentier Bruce. Jones Falls, à l’ouest de la ville sur la Pottawatomi, peut vous attirer au printemps pour ses trilles et ses ancolies exquises, ainsi que pour son ruissellement printanier impressionnant. Enfin, les chutes d’Indian Falls, en forme de fer à cheval, sont une promenade d’un kilomètre le long de l’escarpement (des escaliers facilitent le passage) à travers une forêt de feuillus, ce qui leur confère un attrait certain en automne.

Weavers Creek. Photo courtoisie de Grey County.

APERÇU DU VOYAGE


besoin d'une carte géographique?

This guide represents a weekend-long experience, highlighting one of the many wonderful destinations in the area. To suggest a destination for a future guide, please contact us.

All editorial decisions were made at the sole discretion of Ontario Culture Days staff. This guide was written by Li Robbins.


We acknowledge the support of the Government of Canada through the Federal Economic Development Agency for Southern Ontario.


Region de Durham Sud

Photo: Marina de Pickering. Crédit: Capturé par Sage.

English

Région De Durham Sud

La région de Durham Sud est convenablement située à quelques kilomètres de Toronto et offre de nombreuses possibilités d’excursions d’une journée. La région longe le lac Ontario de Bowmanville à Pickering, ce qui permet de passer facilement d’un endroit à l’autre – et de contempler les vues panoramiques. Le lac et la terre ont une très grande importance depuis des siècles, puisque les Mississaugas, une branche de la Nation Ojibwa, se sont installés dans la région vers l’année 1700.

Le 29 avril 2022



Day One

CENTRE D'ARTS VISUELS DE CLARINGTON — 10 H 00

LE CHARME D’UNE PETITE VILLE À BOWMANVILLE

Connu pour ses expositions d’art et son emplacement unique, le VAC se trouve dans un moulin à orge du XIXe siècle sur les rives de Soper Creek. Il présente des œuvres d’art visuel contemporain locales et nationales (et un magnifique espace loft avec d’énormes poutres en bois qui s’élèvent au plafond). C’est également un centre éducatif, qui accueille des conférences d’artistes visant à faire de l’art un échange interactif d’idées. Visiteurs réguliers, préparez-vous à vous mouiller les mains! Des cours de peinture et de poterie y sont aussi proposés.

Image gracieuseté de Clarington Tourism

TYRONE MILLS — 11 H 00

ALIMENTÉ PAR L’EAU (ET LE CIDRE DE POMME)

Vous pouvez également passer la première partie de la journée à Tyrone Mills. Pendant plus de 170 ans, Tyrone Mills (à 13 minutes de route au nord de Bowmanville) a servi de moulin à grains, à farine et à bois. Aujourd’hui, il utilise encore l’énergie hydraulique pour la fabrication du bois et la production de farine. Faites une visite du moulin ou goûtez aux produits locaux et aux produits de boulangerie (que diriez-vous de beignets au cidre?). En parlant de pommes, en route vers le moulin, faites un saut à l’Archibald’s Estate Winery, spécialisé dans les recettes de vin de pomme. Découvrez les nombreuses tentations des vins à base de pommes, des plus doux aux plus secs, lors d’une dégustation gratuite.

Image gracieuse de Archibald Orchards & Estate Winery

URBN | MRKT OSHAWA — 13 H 30

NOSH À OSHAWA

Ouvert en 2021 dans un point de repère du centre-ville d’Oshawa, l’ancien immeuble RBC, URBN MRKT est rapidement devenu un lieu de prédilection, avec des casse-croûte savoureux allant du barbecue coréen à la poutine québécoise classique. C’est l’endroit idéal pour acheter des produits locaux frais de la ferme et des produits artisanaux – c’est beaucoup plus qu’une promenade d’épicerie ordinaire! Si vous préférez vous asseoir dans un restaurant, le centre-ville d’Oshawa en offre beaucoup, notamment la cuisine indienne-asiatique de Street MoMo ou la “bouffe de confort” de The White Apron.

MUSÉES D'OSHAWA — 14 H 00

TERMINEZ VOTRE JOURNÉE EN BEAUTÉ AVEC DE L’ART…

Visitez la Robert McLaughlin Gallery d’Oshawa, connue pour la plus grande collection au Canada des Painters Eleven, des artistes peintres abstraits ontariens qui ont contribué à populariser cette forme d’art. Bien que la galerie se soit historiquement tournée vers l’Europe, vous y trouverez également des œuvres remarquables d’artistes autochtones. Quant au nom de la galerie, c’est un coup de chapeau au fondateur de ce qui est devenu General Motors du Canada. (L’ancienne résidence du baron de l’automobile, le domaine Parkwood, constitue également une visite intéressante). Le RMG lui-même a été prolongé en 1987 par le célèbre architecte Arthur Erickson, qui a créé son hall spectaculaire et lumineux.

…OU TERMINEZ VOTRE JOURNÉE EN BEAUTÉ AVEC DE L’HISTOIRE

Oshawa est parfois vu comme le point d’ancrage Est de la région du Grand Toronto, et la ville a une histoire riche. Dont par exemple, l’héritage automobile – Oshawa est historiquement connue comme la ville automobile du Canada, comme le démontre une visite au Musée canadien de l’automobile. Vous trouverez une autre exposition importante de véhicules au Musée du RCAC du Régiment de l’Ontario, qui possède la plus grande collection de véhicules militaires en Amérique du Nord. Pour découvrir l’histoire des habitants d’Oshawa, y compris le passé autochtone de la région et l’histoire de sa population Noire (cette dernière remontant au moins à 1850), dirigez-vous vers le musée d’Oshawa, niché sur les rives du lac Ontario.

Photo: Image reproduite avec l'aimable autorisation du Musée canadien de l'automobile.

Deuxième jour

LYNDE HOUSE MUSEUM — 10:30 AM

LA PLUS ANCIENNE MAISON DE DURHAM

Whitby abrite la Lynde House, nommée en l’honneur de Jabez Lynde, un Loyaliste de l’Empire-Uni qui a servi pendant la guerre de 1812. Pendant cette période, sa maison est devenue une auberge, une taverne et un dépôt d’approvisionnement où la milice britannique et celle des Premières Nations pouvaient se rendre au combat. Depuis lors, la maison a été déplacée deux fois (avec des milliers de personnes alignées dans les rues pour regarder) vers son emplacement actuel. En été, savourez le Heritage Kitchen Garden de Clarissa Lynde, avec des plantations typiques des années 1800 – camomille, calendula, yara, sarriette et autres. Vous pouvez également vous rendre dans le petit bâtiment en briques voisin, le Warren General Store, pour y trouver des cadeaux, de la décoration intérieure et des friandises.

Image gracieuseté du Lynde House Museum

GALERIE DE LA GARE — 12 H 00

L’ART DANS LA GARE FERROVIAIRE DU GRAND TRONC

Les arts et la culture abondent dans la région, et la Station Gallery célèbre ce fait depuis 1967, date à laquelle des passionnés d’art ont ouvert la première galerie communautaire. Ils ont ensuite acheté la gare ferroviaire locale du Grand Trunk (pour un dollar – elle était vouée à la démolition) et en ont fait le nouveau siège de la galerie. Aujourd’hui, la gare rénovée offre des expositions d’artistes émergents, à mi-carrière et établis, ainsi que des cours, des ateliers, des spectacles et des événements spéciaux, ce qui en fait “un ambassadeur de tout ce qui supporte l’indépendance et la créativité”.

Image reproduite avec laimable autorisation de Station Gallery

AJAX — 14 H 00

PARCOUREZ LE SENTIER DU BORD DE L’EAU

Avant d’explorer les 400 hectares impressionnants d’espaces ouverts, de parcs, de terrains de jeux et de zones de conservation d’Ajax, pensez à vous arrêter pour dîner. Deux possibilités: The Portly Piper pour une cuisine de bistrot classique, ou Maimana Naan & Kabab pour son carrefour culturel de cuisine d’inspiration afghane, indienne, grecque et iranienne. Après cela, place à de l’exercice! Rien de mieux que le Waterfront Trail, qui serpente à travers les jolis parcs d’Ajax. En chemin, arrêtez-vous aux Veteran’s Point Gardens. C’est un lieu de contemplation où vous pouvez vous imprégner de l’histoire d’Ajax et de la Seconde Guerre mondiale, et sa conception intrigante qui évoque la forme d’un navire.

VILLAGE NAUTIQUE DE PICKERING — 16 H 00

DÉTENTE DANS LE VILLAGE

Frenchman’s Bay abrite la communauté unique de Pickering Nautical Village, située au bord de l’eau. Entre la plage, la promenade et la rampe de mise à l’eau, il y en a pour tous les goûts. (L’Open Studio Art Café propose de l’art en direct (dessin de caricature). Pour la restauration, vous avez le choix entre le bistrot nord-américain du Port, qui offre des vues sur le front de mer, le Chúuk, d’inspiration mexicaine, et le Zeera By The Bay, qui propose une cuisine indienne traditionnelle (notez également que Pickering abrite d’alléchantes spécialités caribéennes, notamment chez Beryl’s Pepper Pot, Roti N’Ting et Yardies Caribbean Cuisine). Pour l’après-coup, pensez au Grand Dad’s Old Fashioned Ice Cream Parlour, qui propose toutes les saveurs imaginables des produits favoris de l’Ontario: Kawartha Dairy, Chapman’s, et Central Smith.

Image gracieuseté de Chúuk

ST. FRANCIS CENTRE ; HERONGATE BARN THEATRE — 19 H 00

SOYEZ DIVERTIS DANS UNE ANCIENNE ÉGLISE… OU UNE GRANGE.

Jetez un œil à ce qui se passe au St. Francis Centre for Community, Arts & Culture ou au Herongate Barn Theatre. St. Francis, construit en 1871, est un excellent exemple d’architecture d’église gothique de l’époque victorienne. C’est également un excellent exemple de salle de spectacle ultramoderne pour la musique, le théâtre et la comédie. À quinze minutes de route, vous trouverez un autre lieu de divertissement unique: Le Herongate Barn Theatre, installé dans une ferme laitière centenaire. Dînez dans un ancien enclos à taureaux ou une ancienne mangeoire à foin, puis montez dans le grenier rénové pour rire et vous amuser – le Herongate se spécialise dans les comédies et les mystères mis en scène.


UN APERÇU DE VOTRE VOYAGE


BESOIN D'UNE CARTE GÉOGRAPHIQUE?

Ce guide représente l’expérience d’un week-end et met en lumière l’une des nombreuses destinations merveilleuses de la région. Pour suggérer une destination pour un futur guide, VEUILLEZ NOUS CONTACTER.

La Fête de la culture de l’Ontario remercie ses partenaires touristiques DURHAM REGION pour leur soutien et leur aide dans le cadre de cet article. Toutes les décisions rédactionnelles ont été prises à la seule discrétion du personnel de la Fête de la culture de l’Ontario. Ce guide a été rédigé par Li Robbins.


We acknowledge the support of the Government of Canada through the Federal Economic Development Agency for Southern Ontario.


Region de Durham Nord

Photo: Image reproduite avec l’aimable autorisation d’Ocala Winery & Orchards

English

Region de Durham Nord

D’un lac à l’autre – de Scugog à Simcoe – la région de Durham Nord est une destination rurale de l’Ontario connue pour ses terres agricoles ondulées, ses villes charmantes et la moraine d’Oak Ridges, l’une des plus importantes formations de la ceinture verte de l’Ontario. Tout cela, en plus d’une scène artistique et culturelle dynamique.

Le 18 mai 2022



Day One

MUSÉE SCUGOG SHORES - 10 H 00

PATRIMOINE ET HISTOIRE DE SCUGOG

Certains croient que le mot “Scugog” provient du Mississauga “sigaog”, qui signifie “les vagues sautent sur un canot”. D’autres pensent qu’il s’agit d’un mot ojibwé qui signifie terre marécageuse. Quoi qu’il en soit, le lac Scugog, situé au cœur du canton de Scugog, est le résultat de la construction d’un barrage sur la rivière Scugog en 1834. Le musée Scugog Shores, situé sur l’île Scugog qui surplombe Port Perry, est un excellent moyen de découvrir ce patrimoine historique. L’île abrite les Mississaugas de la Première Nation de Scugog Island, propriétaires de l’attraction locale Great Blue Heron Casino, et qui sont aussi les organisateurs du Pow Wow annuel de la Première Nation de Mississauga. Pour explorer l’histoire culturelle du bassin versant de Scugog avant l’arrivée des Européens, visitez les Ojibway Heritage Interpretive Lands du musée. Vous pouvez également vous familiariser avec la vie quotidienne des colons au XIXe siècle au Scugog Shores Museum Village.

Photo: Image gracieuseté du Scugog Shores Museum Village and Archives. Crédit photo: David Brooks

PORT PERRY - 12 H 00

VISITE DES GALERIES D’ART DE PORT PERRY

Difficile de trouver un endroit plus agréable au bord du lac que Port Perry, avec son centre-ville de style victorien qui regorge de boutiques, de restaurants, de galeries et d’antiquaires. (Son charme en fait un lieu de tournage fréquent pour le cinéma et la télévision). Port Perry est également une base pour les activités culturelles, notamment le Theatre On The Ridge, le Dragon Boat Festival et la très réputée Foire de Port Perry. Prenez le temps de visiter les galeries, car les possibilités sont nombreuses: Scugog Arts, Meta4 Contemporary Craft Gallery, Croftbeg Studio/Gallery et Kent Farndale Gallery, entre autres.

Photo: Image gracieuseté de Theatre on the Ridge

PALMER PARK - 14 H 00

UN APRÈS-MIDI DANS LE PARC

Le parc Palmer fait partie de l’attrait de Port Perry, un front de mer pittoresque en plein centre-ville. Parfait pour un pique-nique, il se trouve également à proximité de restaurants et de cafés, notamment le Boathouse Grill au bord du lac, le Piano Inn and Café et The Pantry Shelf. Le thème de l’eau est central, avec une aire de jeux pour les enfants et de nombreux pêcheurs à proximité. (Les samedis d’été, les visiteurs voudront se rendre au marché de Port Perry Lakefront Farmers’ Market pour ses produits locaux et artisanaux. Le parc Bird’s Eye, situé à proximité, offre des promenades tranquilles et des vues imprenables sur le lac.

Photo: Image reproduite avec l'aimable autorisation du Piano Inn & Cafe

OCALA WINERY & ORCHARD - 16 H 00

VISITEZ LES VIGNES

À seulement douze minutes de route au sud-ouest de Port Perry, vous trouverez le seul producteur de raisins de la région de Durham, avec vingt-cinq variétés de fruits et six variétés de raisins. L’Ocala Winery & Orchard date de 1912, et vous pouvez encore profiter de ce verger de pommes centenaire – et peut-être aussi d’une dégustation de vin. (Si vous préférez la bière, passez chez les brasseurs artisanaux locaux, Old Flame Brewing Co., lors de votre retour en ville). Dîner à Port Perry c’est toujours une bonne option. Parmi les endroits populaires, vous trouverez The Foundry Kitchen & Bar, Pickles and Olives Bistro et Marwan’s Global Bistro.

Photo: Image reproduite avec l'aimable autorisation d'Ocala Winery & Orchards

THÉÂTRE DE L'HÔTEL DE VILLE - 20 H 00

PASSEZ PAR LA (HÔTEL DE) VILLE POUR VOUS DIVERTIR

Le bâtiment du Town Hall Theatre a été un point de repère de la communauté de Port Perry tout au long de son histoire d’un siècle et demi. Et quelle histoire: il a servi d’hôtel de ville, de caserne de pompiers, de palais de justice, de patinoire, d’usine de sous-vêtements, de cinéma et, depuis les années 1970, de salle de spectacles. Aujourd’hui, c’est un lieu privilégié pour les pièces de théâtre et les spectacles musicaux, le jazz, le blues et le rock classique, la comédie, l’improvisation, les shows pour enfants et bien d’autres choses encore. Pas étonnant qu’il soit considéré comme le centre des arts de la scène de la région de Durham.

Photo: Image gracieuseté de Port Perry BIA. Crédit photo: Melissa Rada

Deuxième jour

VISITE ARTISTIQUE AUTOGUIDÉE D'UXBRIDGE - 10 H 30

L’ART DANS LA VALLÉE

Le canton d’Uxbridge est officiellement désigné “capitale canadienne du sentier”, compte tenu de ses 220 kilomètres de sentiers aménagés. Mais la ville d’Uxbridge elle-même, située dans une vallée de la moraine d’Oak Ridges, est également connue pour son art et ses artistes, comme le révèle une visite autoguidée du centre-ville. Uxbridge a également une longue histoire musicale, l’une de ses premières industries étant la Uxbridge Organ Co. fondée en 1872. Son héritage en tant que ville musicale est dû au Music Hall, connu pour son excellente acoustique et sa beauté, avec son balcon orné de chaises d’opéra d’époque derrière une balustrade en fer sculpté. Si vous voulez prendre un café, l’un de nos endroits favoris est The Bridge Social, dont le slogan est: “Café. Sentiers. Répétez” Uxbridge regorge également de restaurants de toutes sortes, des tacos aux sushis en passant par les charcuteries et les burgers, ce qui en fait une halte idéale pour le dîner.

Photo gracieuseté de Julia Shipcott, Uxbridge BIA

MÉMORIAL THOMAS FOSTER - 12 H 30

LE TAJ MAHAL DE L’ONTARIO

Le Taj Mahal en Inde, qui date de 1632, est la vision de l’empereur moghol Shah Jahan. Le Thomas Foster Memorial, qui date de 1935, est le fruit de la vision de Thomas Foster, un garçon d’Uxbridge qui, après avoir visité le Taj Mahal, a eu envie de construire son propre mausolée. Foster, qui est passé du statut de garçon boucher à Toronto à celui de maire de la ville en 1925, a laissé derrière lui ce monument accrocheur, qui ne passe pas inaperçu sur une route de campagne de l’Ontario. Ce dernier est magnifique, avec du marbre, des fresques, des piliers en pierre et des vitraux. Pendant les mois d’été, vous pouvez entendre des spectacles de jazz ou de musique folklorique.

Crédit photo: Rick Harris

LEASKDALE MANSE - 14 H 30

ANNE OF LEASKDALE

Lucy Maud Montgomery, auteur bien-aimée de livres pour enfants, est surtout connue pour Anne aux pignons verts, dont l’action se déroule à l’Île-du-Prince-Édouard. Mais elle a écrit 11 de ses 22 romans publiés à Leaskdale (juste au nord d’Uxbridge) de 1911 à 1926, où elle a vécu avec son mari pasteur et ses fils. Aujourd’hui, l’église de son mari, St. Paul’s Presbyterian, est un musée rempli de souvenirs de L.M. Montgomery et le manoir a été restauré pour refléter ce qu’il était à l’époque de la célèbre auteure “Anne-avec-un-e”. Si vous voulez explorer la région un peu plus loin, essayez de faire la boucle de Leaskdale, une corne d’abondance de 20 kilomètres de sirop d’érable, de légumes frais de la ferme, de produits de boulangerie et de miel local.

Crédit photo: La Société Lucy Maud Montgomery de l'Ontario.

SUNDERLAND, CANNINGTON, BEAVERTON - 16 H 00

LES VILLAGES DE BROCK

Le canton le plus au nord de la région de Durham est Brock, bordé par le lac Simcoe à l’ouest et abritant trois villages distincts. Pourquoi ne pas visiter chacun d’eux lorsque vous vous rendez sur les rives du lac Simcoe? Sunderland, au milieu de terres agricoles, abrite l’hôtel de ville historique de Sunderland (1871), la foire d’automne centenaire et le populaire festival du sirop d’érable. Cannington possède à la fois le charme de l’architecture de l’ère victorienne et demeure pratique dû au fait d’être un excellent point de départ pour les randonneurs. Enfin, il y a Beaverton, où la rivière Beaver et le lac Simcoe se rencontrent. Les propriétaires de chalets et les touristes journaliers profitent du port de Beaverton en été, et les mois d’hiver attirent les pêcheurs sur glace sur ses rives. Jetez un coup d’œil à The Old Stone Church, un bâtiment modeste mais remarquable datant du milieu du XIXe siècle, et l’une des rares églises en pierre originales au Canada.

Photo: Image courtoisie du Sunderland Maple Syrup Festival. Crédit photo: Ron Dempster.

JOUEURS DE L'HÔTEL DE VILLE DE BEAVERTON - 20 H 00

LAISSEZ-LES VOUS DIVERTIR

Théâtre local dont la devise est “Laissez-nous vous divertir”, les Beaverton Town Hall Players présentent des concerts, des spectacles musicaux, des comédies et des drames dans l’hôtel de ville de 1910 restauré et transformé en salle de spectacle. Dans une atmosphère amicale et intime, la troupe de théâtre, composée de professionnels et d’amateurs, a ravi le public au cours des trois dernières décennies.


UN APERÇU DE VOTRE VOYAGE


Besoin d'une carte géographique?

Ce guide représente l’expérience d’un week-end et met en lumière l’une des nombreuses destinations merveilleuses de la région. Pour suggérer une destination pour un futur guide, VEUILLEZ NOUS CONTACTER.

La Fête de la culture de l’Ontario remercie ses partenaires touristiques Durham Region pour leur soutien et leur aide dans le cadre de cet article. Toutes les décisions rédactionnelles ont été prises à la seule discrétion du personnel de la Fête de la culture de l’Ontario. Ce guide a été rédigé par Li Robbins.


We acknowledge the support of the Government of Canada through the Federal Economic Development Agency for Southern Ontario.