© Photographe: Peter Baumgarten

L'île Manitoulin

Le 15 juillet 2022

Bienvenue sur la plus grande île lacustre d’eau douce de la planète. Odawa Mnis (alias l’île Manitoulin) est connue pour la beauté naturelle de ses sentiers sinueux, ses vues sur le lac Huron et la baie Georgienne et plus d’une centaine de lacs à l’intérieur de son territoire. L’île, qui abrite six communautés des Premières Nations, y compris la fameuse région non cédée de Wiikwemkoong, ainsi que les Premières Nations de Whitefish River et de Sagamok, est un lieu profondément ancrée dans l’histoire et les cultures autochtones.


Première journée


Excursion "Bay of the Beaver Canoe". Photo gracieuseté de Wiikwemkoong Tourism.

JOUR 1

WIIKWEMKOONG — 10H00


UN FIER HÉRITAGE

Wiky, comme on l’appelle localement, est un territoire autochtone non cédé, ce qui signifie que les droits sur la terre n’ont jamais été concédés à aucune nation. Les visites guidées sont l’un des moyens pour découvrir ce fier patrimoine, avec plusieurs options possibles selon la journée. Vous pouvez pagayer le long du lac Huron, entre les îles de pêche, et admirer la chaîne de montagnes de La Chloche lors de l’excursion “Bay of the Beaver Canoe”. L’excursion “The Unceded Journey” vous emmène sur des sites historiques pour vous familiariser avec les traités fondamentaux de 1836 et 1862, ainsi qu’avec les traditions et croyances locales. Wikwemikong Tourism est votre port d’escale pour en savoir plus et pour réserver des visites. En parlant de réservations, vous pouvez également prévoir un passage à la galerie d’art privée Mishibinijima, où vous pourrez admirer les magnifiques œuvres de l’artiste James Mishibinijima.

JOUR 1

SENTIER DU MÉMORIAL DE BEBAMIKAWE - 13H00


Sculptures en bois sur le Bebamikawe Memorial Trail. Crédit photo: Peter Baumgarten, Creative Island Photography.

EXPLORER LE SENTIER

En tant que visiteur de Wiky, vous êtes invité à en apprendre davantage sur les traditions du peuple Anishinaabek de la Confédération des Trois Feux: Ojibwe, Odawa et Potawatomi. Vous aurez l’opportunité de participer à des événements (notamment le festival culturel annuel, l’un des plus grands Pow Wows du nord-est de l’Amérique du Nord). Vous pouvez également parcourir quelques-uns des 12 kilomètres de sentiers aménagés par des professionnels et connus sous le nom de Sentier du Mémorial de Bebamikawe. Plusieurs postes d’observation pittoresques sont à votre disposition pour en savoir plus sur l’histoire des Anishinaabek et pour profiter des vues panoramiques sur le Canal Nord et la Baie Georgienne. Les amateurs de sports peuvent s’entraîner sur la piste d’un kilomètre et demi (adaptée aux vélos) et les ornithologues doivent surtout apporter leurs binocles.

En parlant de passions variées, vous trouverez en route vers Little Current le terrain de golf Rainbow Ridge, l’une des nombreuses entreprises de l’île appartenant principalement à des Autochtones, située à l’extérieur du village de Manitowaning. Cette région abrite également le célèbre Debajehmujig Theatre Group, qui fait partie de Debajehmujig Storytellers, une organisation artistique multidisciplinaire vouée à la revitalisation de la culture, de la langue et du patrimoine anishinaabek. Le site est ouvert toute la journée et propose une galerie en plus de ses spectacles de théâtre. Parmi leurs travaux exceptionnels figure la conclusion, en 2022, d’une trilogie internationale qui a débuté au Mexique et en Irlande. N’oubliez pas de consulter le site Web de Debajehmujig pour connaître les prochaines représentations.

JOUR 1

LITTLE CURRENT - 17H00


Manitoulin Brewing Company. Crédit photo: Peter Baumgarten, Creative Island Photography.

BATEAUX, BBQ ET BIÈRES

Un trajet de vingt-cinq minutes en voiture vous amène de Manitowaning à Little Current, le point d’accès quatre saisons de l’île par le célèbre pont tournant. C’est également la plus grande ville de l’île, donc certainement, un excellent endroit pour manger. Parmi les adresses populaires, citons Manitoulin Brewing Company et le restaurant mobile Brewgers, Elliott’s (cuisine canadienne classique) et l’hôtel Anchor Inn (connu pour son corégone). Three Cows and A Cone est une option amusante pour la pizza et (sans surprise) la crème glacée. Après le repas, une promenade sur la passerelle vous permettra d’observer les bateaux de tous les Grands Lacs, ainsi que certains bateaux encore plus éloignés – ce qui est normal, étant donné que le Canal Nord de la Baie Georgienne est considéré comme l’un des meilleurs endroits pour la navigation en eau douce. Pour de la musique sur scène, rendez-vous à Little Current en août pour participer aux festivals annuels de rock et de musique country.


Deuxième journée


JOUR 2

SENTIER DE LA TASSE ET DE LA SOUCOUPE - 9H00


La sentier Cup and Saucer/Michigiwadinong. Crédit photo: Peter Baumgarten, Creative Island Photography.

LA TASSE, LA SOUCOUPE ET UNE RANDONNÉE – MICHIGIWADINONG

L’une des attractions les plus connues de l’île est le sentier The Cup and Saucer (traduction: la tasse et la soucoupe), situé à environ vingt minutes de route à l’ouest de Little Current, sur le prolongement de l’escarpement du Niagara à Manitoulin. Michigiwadinong signifie “falaise en forme de fer de lance”, une référence à l’endroit où le célèbre filou Nanabush a déposé ses pointes de lance alors qu’il fuyait les guerriers iroquois (guerriers qu’il a tourmentés pendant des générations). Cette légende et l’histoire de la région en font un lieu emblématique. C’est aussi un plaisir pour les randonneurs, avec douze kilomètres de sentiers offrant de multiples options allant de quinze minutes à quatre heures. Il y a de bonnes raisons pour lesquelles il s’agit de l’une des randonnées les plus populaires de l’Ontario – de magnifiques falaises de 70 mètres, des vues resplendissantes sur les lacs et les champs de l’île, et de magnifiques panoramas de l’escarpement rocheux.

JOUR 2

M’CHIGEENG — 11H30


Fondation culturelle Ojibwe. Crédit photo: Peter Baumgarten, Creative Island Photography.

HISTOIRE ET ARTISANAT DU PATRIMOINE

Vous trouverez à M’Chigeeng l’Ojibwe Cultural Foundation, avec son musée, sa galerie d’art, sa boutique de souvenirs et son amphithéâtre. Apprenez davantage sur les croyances spirituelles, l’histoire et les pratiques culturelles des Anishinaabe au musée, et profitez de magnifiques objets d’artisanat, notamment des boîtes en piquants de porc-épic, des paniers en frêne et en foin d’odeur, et des sculptures en bois de cerf. Les artisans et les artistes apprécieront également cette région, car elle abrite le magasin Lillian’s Crafts (qui propose des articles fabriqués à partir de matériaux locaux et des œuvres d’art réalisées par des artistes Autochtone), ainsi que la source originale des peintures Beam Paints (pigments récoltés dans la chaîne de montagnes LaCloche), qui sont très prisées.

Ensuite, le dîner. Le Maggie’s Café propose une cuisine maison (littéralement – les recettes de Maggie sont transmises par “l’arrière-grand-mère Agnes Roy, Maggie Roy et Betsy Debassige”). Une autre option, le Maja’s Garden Bistro, se trouve à quelques minutes de marche au sud de la ville et est réputé pour sa cuisine locale et ses pâtisseries biologiques. Avis aux cinéphiles: le Weengushk Film Institute (un centre de formation au cinéma et à la télévision axé sur les artistes) est situé à M’Chigeeng et collabore avec le Weengushk International Film Festival pour présenter les œuvres de cinéastes autochtones et de divers horizons.

JOUR 2

KAGAWONG — 13H30


Centre du patrimoine de Old Mill. Crédit photo: Peter Baumgarten.

“LE PLUS JOLI VILLAGE DE L’ONTARIO”

Kagawong, situé à mi-chemin entre M’Chigeeng et Gore Bay, a été désigné comme le plus joli village de l’Ontario et il ne fait aucun doute que c’est un endroit pittoresque au bord de l’eau. Le beau bâtiment en calcaire que vous apercevrez est le Old Mill Heritage Centre, une ancienne usine de pâte à papier devenue galerie d’art et musée. Découvrez l’histoire agricole, militaire, maritime et halieutique de l’île, ainsi que l’histoire tragique de Daniel Dodge, un descendant de la famille automobile du même nom. Kagawong abrite également la galerie Odemin, spécialisée dans la sculpture à partir de bois, de pierres et d’os trouvés sur l’île. Odemin est également un des endroits où l’on peut visiter le Cup and Saucer trail et l’attraction la plus célèbre de la région, les chutes de Bridal Veil, un joyau caché. Les nageurs, préparez-vous. Par temps chaud, vous pouvez descendre l’escalier et vous baigner sous les chutes.

JOUR 2

LA BAIE DE PROVIDENCE - 17h00


Providence Bay. Crédit photo: Peter Baumgarten, Creative Island Photography.

SABLE ET COUCHERS DE SOLEIL SPECTACULAIRES

Providence Bay est connue pour sa plage de sable spectaculaire – et ses couchers de soleil tout aussi exceptionnels. Appelée à l’origine Bebekodawangog, ce qui signifie “là où la plage s’enroule autour de l’eau”, l’histoire raconte que ce sont les colons survivants d’un naufrage qui l’ont appelée Providence. Les eaux peu profondes en font une destination idéale pour la baignade en famille, et la pêche au touladi et au saumon y est aussi pratiquée. Admirez le lac Huron depuis ce qui est sans doute la meilleure plage du Nord de l’Ontario, ou promenez-vous sur la passerelle, peut-être avec un cornet à la main de Huron Island Time. Pour un repas plus consistant, il y a le Lake Huron Fish and Chips – le corégone est toujours un mets réputé de l’île. Et le Mutchmor and Providence Peace Café est l’endroit où vous trouverez des œuvres d’art locales et des produits de boulangerie frais. Si vous souhaitez vous familiariser avec l’histoire et l’écologie de la baie, prenez le temps de visiter le Discovery Centre. Après tout, visiter l’Île n’est rien d’autre que de découvrir ce qui en fait une destination si intrigante.

La Fête de la culture de l’Ontario remercie Indigenous Tourism Ontario  pour son soutien et sa contribution à l’élaboration de cet itinéraire.

BESOIN D'UNE CARTE GÉOGRAPHIQUE?


Ce guide représente une expérience d’un week-end, mettant en valeur l’une des nombreuses destinations merveilleuses de la région. Pour suggérer une destination pour un futur guide, veuillez nous contacter.

Toutes les décisions rédactionnelles ont été prises à la seule discrétion du personnel de la Fête de la culture de l’Ontario. Ce guide a été rédigé par Li Robbins.