Photo par Justen Soule

English

Belleville Et La Baie De Quinte

Son nom officiel n’est pas la belle baie de Quinte, mais ça pourrait l’être, étant donné son charme indéniable, de tel que les gens du coin la surnomment tout simplement la Baie. C’est en effet une jeune destination touristique dont l’histoire est très ancienne: au 12e siècle, Tekanawita (le Pacificateur) y est né et a apporté une constitution de paix à la confédération iroquoise des Cinq Nations. Aujourd’hui, la baie de Quinte est de plus en plus réputée pour ses arts et sa culture (sans oublier ses nombreuses et excellentes tables).

Le 9 septembre 2022



Day One

PARC DE LA PRESQU'ÎLE - 10H00

DES OISEAUX DE RIVAGE AUX OISEAUX CHANTEURS

L’observation des oiseaux est en train de prendre son envol (jeu de mots!) et constitue l’un des loisirs qui connaît la plus forte croissance en Amérique du Nord. Le parc Presqu’île, un important lieu de migration des oiseaux avec près de 338 espèces identifiées, est un excellent point d’observation pour admirer les oiseaux de rivage et les oiseaux chanteurs. Avec une vaste plage de sable et des vues sur le lac Ontario, le parc est également idéal pour faire de la marche, du vélo et du camping. (Pour en savoir plus sur l’histoire naturelle et culturelle de la région, arrêtez-vous au Centre de la nature et au Lighthouse Interpretive Centre, qui mettent en valeur l’héritage culturel du parc et son lien avec le passé du lac Ontario.

Crédit: Courtney Klumper

MUSÉE D'HISTOIRE NATURELLE DE QUINTE - 12H00

LES MERVEILLES DU MONDE

Déjeunez dans le quartier voisin de Brighton (essayez The Whistling Duck, dont la terrasse offre une vue sur le lac) ou poursuivez votre route vers Trenton, où les possibilités culinaires vont du Gogi Korean Grill au Tomasso’s Italian Grille. Le tout nouveau musée d’histoire naturelle de Quinte à Trenton (maintenant intégré à la ville de Quinte West) est un incontournable pour ceux qui sont intrigués par les merveilles du monde. Le QMNH, qui ouvre ses portes avec l’exposition World of Dinosaurs, a établi une relation avec le Musée royal de l’Ontario, ce qui signifie que vous risquez de voir des spécimens uniques du musée qui ont été prêtés à long terme. Ce n’est pas l’unique musée fascinant en ville: le Musée national de la Force aérienne du Canada explore l’histoire de l’aviation du pays et possède un parc aérien de seize acres consacré aux avions d’hier et d’aujourd’hui.

Photo avec l'aimable autorisation du Musée d'histoire naturelle de Quinte.

CENTRE-VILLE DE BELLEVILLE - 15H00

CHARME HISTORIQUE ET MODERNITÉ

Située au bord de la Baie et sur les rives de la Moira, Belleville est une perle rare: elle allie à parts égales charme historique et modernité. Visitez les galeries d’art disséminées à travers le centre-ville, notamment la Belleville Art Association et la Gallery 121 (deux coopératives qui présentent les œuvres des habitants de la région) ou la John M. Parrott Gallery de la bibliothèque publique de Belleville. Ne manquez pas non plus l’art public, notamment les peintures murales colorées de l’artiste local Chris Bennett qui recouvrent un grand nombre d’établissements. L’une d’elles se trouve sur la terrasse arrière du restaurant mexicain Chilangos, qui, soit dit en passant, est une destination culinaire de choix à Belleville. (Une autre option est The Lark – intime, moderne, et célèbre pour ses cocktails originaux). Les amateurs de magasinage peuvent choisir entre le chic et l’économique (ou les friperies) dans un grand nombre de boutiques, dont Pure Honey, Boretski Gallery, That Special Touch et Miss Priss. L’architecture historique de Belleville offre une toile de fond élégante pour se promener. Si vous aimez les pierres angulaires, les capots de fenêtres et les porches aux détails élaborés, allez voir Bellevue Terrace, de luxueuses maisons en rangée de trois étages construites en 1876.

Une courte promenade (ou trois minutes en voiture) vers l’est vous mènera dans le quartier de Old East Hill. Les maisons historiques de ces rues datent des années 1800 et constituent le cadre idéal pour le Porchfest annuel de Belleville en septembre – un festival de musique gratuit et familial qui voit des milliers de participants apprécier la musique jouée sous les porches, organisé par le Rotary Club de Belleville.

Crédit photo Ash Murell

L'EMPIRE ET PLUS ENCORE - 19H00

LES THÉATRES DE BELLEVILLE

Pour une petite ville, Belleville (50 000 habitants), aime beaucoup son théâtre. Il y a l’Empire, un ancien théâtre datant de 1938 qui présente des films indépendants et des spectacles en direct (dont certains des plus grands noms au Canada). Il y a aussi la River & Main Theatre Co. (dans l’intime Theatre in the Wings). Et il y a le Belleville Theatre Guild (théâtre communautaire de premier ordre depuis plus de soixante-dix ans). Oh, et si pour une raison ou une autre vous vous dirigez vers l’ouest, notez que plusieurs comédiens jouent également au Old Church Theatre de la ville de Quinte et au Brighton Barn Theatre.

Crédit: Photographie Jacob Côté

Deuxième jour

TYENDINAGA MOHAWK TERRITORY — 10H00

ARTISANAT AUTOCHTONES DISTINCTIFS

Vous saurez que vous êtes arrivé lorsque vous commencez à voir la langue mohawk sur les enseignes de rue et les bâtiments. Le territoire mohawk de Tyendinaga a été établi en 1784, une relocalisation forcée qui a entraîné la perte des terres ancestrales. (Visitez le Mohawk Landing sur le chemin Bayshore pour en savoir plus.) Parmi les traditions du peuple Kanienʼkehá꞉ka (Mohawk), on trouve des œuvres d’art originales et de l’artisanat très distinctif. Assurez-vous de vous arrêter au Native Renaissance, qui présente des artistes autochtones émergents et renommés, notamment Thomas B. Maracle, dont les créations en pierre, en bois et en balle de maïs sont reconnues dans le monde entier. Parmi d’autres incontournables, citons Rebecca Maracle’s Gallery & Gifts, qui présente des œuvres d’art en plumes exceptionnelles, Soaring Eagle Native Arts & Crafts, qui propose des œuvres méticuleusement fabriquées à la main avec des matériaux entièrement naturels, et Eagle POD Gallery, qui présente des sculptures uniques en leur genre de David R. Maracle. Après ce festin pour les yeux, vous aurez peut-être envie d’un festin pour l’estomac: vous trouverez du doré jaune frais dans de nombreux restaurants locaux.

Crédit photo KimberLee & David R. Maracle, Native Expressions

CHAPELLE ROYALE DE SA MAJESTÉ DES MOHAWKS – 13H00

HISTOIRE DE LA CHAPELLE

Les Mohawks étaient des alliés militaires de la Couronne britannique pendant la Révolution américaine et une partie de cet héritage est incarnée par la chapelle de Christ Church. Il s’agit de l’une des rares chapelles royales en dehors de l’Angleterre et elle revêt une très grande importance pour l’histoire autochtone et coloniale de l’île de la Tortue et du Canada. L’église elle-même, qui accueille des fidèles autochtones et non autochtones, a été construite par des Mohawks et contient un triptyque en langue mohawk. En dehors des services du dimanche, les heures d’ouverture varient, mais il vaut la peine de s’y arrêter si ce n’est que pour admirer l’architecture de style néo-gothique du XIXe siècle.

Photo credit Monika Kraska

CAVERNE ET GROTTES DE TYENDINAGA - 14H00

UNE AVENTURE SOUTERRAINE

De fantastiques fossiles, des eaux profondes et un fantôme local: tout cela se trouve ci-dessous, dans les grottes, datant de milliers d’années. Les amateurs de géologie, réjouissez-vous, les fossiles découverts ici permettent aux visiteurs de découvrir la longue histoire de cette merveille naturelle. Considérées comme un parcours facile et accessible (suffisamment pour que même les tout-petits puissent en profiter), les Tyendinaga Cavern and Caves relèvent également d’un tourisme équitable et durable qui donne aux visiteurs curieux une chance d’en apprendre plus sur l’histoire de cette merveille de la nature.

Photo avec l'aimable autorisation de Tyendinaga Cavern and Cave

PROJET ARTISTIQUE "PALLET’ABLE" DU GRAND NAPANEE – 17H00

L’ART SUR LES PATINS

Le projet artistique “Pallet’able” est un projet d’art public littéralement créé sur des palettes industrielles en bois. Une vingtaine de charmantes œuvres originales parsèment la ville, créant des éclats de couleurs vives et éblouissantes. Naviguez de palette en palette grâce à la carte en ligne du Grand Napanee. (Vous voudrez peut-être aussi incorporer un peu d’histoire locale, grâce à la carte des circuits pédestres historiques de la ville).

Crédit photo : Andrew Clarke

MUSIQUE - 19H30

PINTES, PUBS ET MUSIQUE

Commencez votre soirée tranquillement dans l’un des endroits populaires du Grand Napanee, par exemple, prenez une bière sur la petite terrasse de la Napanee Beer Company, plusieurs fois primée. Autre option, le Waterfront River Pub and Terrace (également primé), situé directement sur la rivière Napanee. (Pour un peu d’histoire, la rivière Napanee est reconnue pour avoir sa propre “seiche”, un effet de marée dû en partie aux vents forts de la rive nord du lac Ontario). Le Waterfront accueille souvent des musiciens locaux, et pour les artistes nationaux, consultez la série de concerts Starstop, conçue pour attirer les meilleurs talents canadiens en tournée dans le pays. Une dernière note musicale: pour des concerts sous le ciel (et près de la rivière), surveillez les après-midi d’été la série Music by the River dans le charmant Conservation Park.

Crédit photo Norman Paul

UN APERÇU DE VOTRE VOYAGE


BESOIN D'UNE CARTE GÉOGRAPHIQUE?

Ce guide représente l’expérience d’un week-end et met en lumière l’une des nombreuses destinations merveilleuses de la région. Pour suggérer une destination pour un futur guide, veuillez nous contacter.

La Fête de la culture de l’Ontario remercie ses partenaires touristiques pour leur soutien et leur aide dans le cadre de cet article. Toutes les décisions rédactionnelles ont été prises à la seule discrétion du personnel de la Fête de la culture de l’Ontario. Ce guide a été rédigé par Li Robbins.


We acknowledge the support of the Government of Canada through the Federal Economic Development Agency for Southern Ontario.